18 juin 2024

Grâce à sa dernière stratégie, Netflix a gagné 6 millions d’abonnées

Sur la plateforme de streaming préférée de tous, Netflix, il se passe beaucoup de choses. Le géant du streaming a fait un pari audacieux, et il semble qu’il ait réussi. Le service a enregistré près de 6 millions de nouveaux abonnés au deuxième trimestre, malgré l’implémentation du système de partage de compte payant en France, aux États-Unis et dans d’autres pays.

Le partage de compte interdit

Un peu d’histoire : en mai, Netflix a interdit le partage de compte gratuit dans une centaine de pays, y compris la France. Désormais, le titulaire du compte doit débourser 5,99 € par abonné supplémentaire qui utilise ses identifiants de connexion, à moins que ce dernier ne réside dans le même foyer. À l’époque, Netflix avait prévu que cette nouveauté ne ferait pas l’unanimité, surtout compte tenu de la concurrence dans le domaine du divertissement.

Le public a bien accueilli la suppression du partage de compte

Malgré les controverses et les protestations, il semble que le public ait bien accueilli cette stratégie. Au deuxième trimestre, Netflix a accueilli 5,9 millions d’abonnés supplémentaires (contre une perte d’un million l’année dernière durant la même période). Le volume des nouvelles inscriptions dépasse celui des annulations ; la réaction négative face au partage de comptes payant a été jugée « faible » et le taux de conversion de ceux qui utilisaient les identifiants de connexion de quelqu’un d’autre vers un compte payant est qualifié de solide.

découvrez aussi :   Choc dans l'Univers de The Witcher : Anya Chalotra brise le silence sur le départ déchirant d'Henry Cavill et son remplacement par une star d'Hollywood !

Un chiffre d’affaires records pour Netflix

Aujourd’hui, Netflix compte 238,4 millions d’abonnés payants, soit une augmentation de 8 % par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires dans chaque région où le partage de compte payant a été activé est « plus élevé qu’avant le lancement« . Netflix a enregistré des ventes de 8,2 milliards de dollars pendant le deuxième trimestre, en hausse de 2,7 %, et un résultat d’exploitation de 1,8 milliard de dollars.

Le chiffre d’affaires devrait encore accélérer au deuxième semestre, grâce à la nouvelle stratégie sur les comptes, et aussi grâce à la croissance de l’abonnement avec publicité. Netflix pousse d’ailleurs très fort les budgets serrés vers cette formule, en supprimant l’offre « Essentiel » dans plusieurs pays — on attend le couperet pour la France.

découvrez aussi :   Netflix annonce vouloir recruter un expert en IA pour remplacer les acteurs

En ce qui concerne le nombre d’abonnés à la formule avec publicité, il a pratiquement doublé entre le premier et le deuxième trimestre, bien qu’ils ne représentent encore qu’une « petite base ». Les revenus tirés de la publicité ne sont pas encore significatifs, mais Netflix fait tout pour séduire les annonceurs et leur proposer des manières originales d’atteindre leur clientèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *