18 juin 2024

TPMP : Francky Vincent accusé d’antisémitisme, il porte plainte pour diffamation

Le 25 novembre dernier, Francky Vincent était nommé Chevalier des lettres et des arts. Une information qui a fait couler de l’encre et suscité de vives réactions. Ce qui fut l’occasion de retrouver le chanteur sur le plateau de TPMP le 6 décembre dernier.

L’échange tourne au vinaigre avec le chroniqueur Gilles Verdez

L’intervention de Francky Vincent dans TPMP se déroulait bien, jusqu’à ce que le chroniqueur Gilles Verdez ne prenne la parole pour épingler le. Chanteur sur un point précis, à savoir ses accointances passées avec Dieudonné : « Moi, ce qui me choque, monsieur Vincent, ce ne sont pas vos paroles, c’est votre adoration pour Dieudonné. Sur la chaîne d’Alain Soral, un essayiste d’extrême droite, vous avez quand même dit : ‘Je lui voue une admiration inconditionnelle’, tout le respect du monde. Dieudonné est un antisémite, condamné comme tel. Comment pouvez-vous dire ça ? Est-ce que vous cautionnez l’antisémitisme de Dieudonné ? »

découvrez aussi :   L'ex de Christophe Dechavanne fait des révélations sur le plateau de Cyril Hanouna

« Je ne cautionne rien du tout, je m’arrête à l’homme qui me fait rire. » a répondu Francky Vincent. Mais Gilles Verdez, insiste et monte le ton. L’échange s’échauffe puis Gilles Verdez déclare : « Si vous cautionnez l’antisémitisme, vous êtes antisémite, accuse encore le chroniqueur. Vous ne pouvez pas représenter les arts et la culture française en allant chez Dieudonné. ». Des mots que n’a pas laissé passer le chanteur…

« Mais qui sont-ils pour me juger ? »

Selon les propos raelayés par Le Parisien, suite à cette épisode, Francky Vincent a déclaré porter l’affaire devant les tribunaux : « J’ai attaqué Gilles Verdez pour diffamation, annonce-t-il. On me soupçonne d’être un sympathisant des antisémites parce que j’ai chanté une chanson en 2019 au Bal des quenelles de Dieudonné. Alors que ma femme est sémite, que j’ai eu un enfant avec une métisse sémite… Je prends cela au sérieux. Au-delà de moi, ils ont voulu faire le procès du comité qui m’a attribué la médaille des Arts et Lettres. Je ne serais pas digne de la recevoir ? Mais qui sont-ils pour me juger ? »

découvrez aussi :   "J'aurais dû économiser" : Jean-Michel Maire dévoile sa situation financière compliquée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *