24 juin 2024

Nicolas Bedos accusé d’agressions sexuelles : sa compagne brise le silence !

Dans le dernier numéro de  « Quelle époque ! »  la compagne de Nicolas Bedos, Pauline Desmonts évoque les « problèmes d’excès, de fête, d’alcool » de son partenaire accusé d’agressions sexuelles.

Un soutien sans faille

La compagne de l’homme au cœur de la controverse s’est confiée lors d’une émission télévisée, assurant avoir une connaissance intime de son caractère et de ses actions. « S’il regrette quelque chose, c’est d’avoir continué à sortir comme un ado qu’il n’est plus, » cite-t-elle en référence à un prétendu penchant pour l’excès qui serait à l’origine des dérapages allégués. Elle poursuit en écartant catégoriquement la possibilité que son partenaire puisse être un agresseur, argumentant que son entourage professionnel, majoritairement féminin, pourrait attester de son comportement respectueux. « tout le monde sait très bien faire la part des choses en ce qui le concerne […]. Oui, il peut être odieux, il peut être excessif, provoc’, tout ce qu’on veut, mais ce n’est pas un agresseur sexuel » 

« Donc quand il vous dit “non”, vous le croyez ? », lui demande alors Léa Salamé.

découvrez aussi :   Sophie Davant : « La vraie parité ce sera quand une femme aura peut-être atteint l’âge de Michel Drucker et continuera à être présente à l’antenne »

« Je le sais, en fait. Je le connais, je l’ai vu », répond-elle du tac au tac. « Je sais dans quel état il a pu se mettre, et heureusement c’est pas tous les jours. (…) C’est vraiment quelque chose qui est contextualisé à la soirée… même à la fin de soirée. »

Des faits à éclaircir

La procédure judiciaire prendra son cours avec des audiences prévues pour lever le voile sur les circonstances exactes des faits allégués. Il devra notamment répondre des actions suspectes survenues dans un cadre festif, où l’alcool aurait joué un rôle dans son comportement critiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *