24 mai 2024

Mélissa Theuriau virée pour avoir refusé le JT TF1 : on connaît enfin la raison

Mélissa Theuriau, la journaliste au charisme indéniable, a surpris tout le monde en 2006 en déclinant une offre que beaucoup qualifieraient de dorée : devenir le joker de Claire Chazal sur TF1. Retour sur une décision qui a fait l’effet d’une bombe dans le paysage médiatique français.

Un choix audacieux

À l’époque, Mélissa Theuriau est une étoile montante du journalisme. Avec une présence captivante à l’écran et une élocution irréprochable, elle a tout pour plaire à la première chaîne, qui cherche à insuffler un vent de fraîcheur au sein de son journal télévisé. TF1 pense alors à elle pour suppléer Claire Chazal, figure emblématique du JT depuis 1991. Cependant, contre toute attente, la jeune femme refuse ce poste tant convoité.

Une décision lourde de conséquences

La réaction de TF1 ne se fait pas attendre. Comme l’a révélé Mélissa Theuriau elle-même, son refus a été suivi d’un licenciement sans ménagement de la chaîne LCI, appartenant au même groupe. « Je me suis retrouvée dehors avec mes cartons, et mon badge ne fonctionnait plus », confie-t-elle, soulignant l’ampleur de sa décision. Mais qu’est-ce qui a bien pu motiver un tel choix ?

découvrez aussi :   Votre programme TV du 5 mai

Les raisons d’un refus

Robert Namias, alors patron de l’info, avait des ambitions claires pour Mélissa : « _Depuis plusieurs mois, je me demandais comment faire participer Mélissa Theuriau à la vie de TF1_ », déclarait-il dans Le Figaro. Mais la jeune journaliste, consciente de l’enjeu et peut-être intimidée par la stature de Claire Chazal, ressent des doutes. Elle annonce que ses « ambitions sont ailleurs » et confie plus tard avoir eu peur de ne pas être à la hauteur et de décevoir.

Un parcours sans faute malgré tout

Ce refus n’a en rien entaché la carrière de Mélissa Theuriau. Bien au contraire, elle a su tracer son chemin avec brio, devenant une figure respectée du journalisme français. Son parcours prouve qu’il est possible de réussir en restant fidèle à ses convictions, même dans un univers aussi compétitif que celui de la télévision. Son choix, à l’époque, a peut-être surpris, mais il a aussi démontré qu’il est essentiel de connaître ses limites et de ne pas céder à la pression, même lorsque les projecteurs de la gloire semblent à portée de main.

découvrez aussi :   Votre Programme TV du 11 mai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *