27 février 2024

« Marlène Schiappa en pire » : cette nouvelle ministre qui crée déjà la polémique

Elle est ministre de la Ville, fraichement nommée au gouvernement depuis le dernier remaniement, il y a à peine deux semaines. Sabrina Agresti-Roubache fait pourtant déjà les gros titres et Elisabeth Borne fustige sa première intervention dans la presse. 

« Cent pour cent buzz, zéro fond »

Ce sont nos confrères du journal Le Parisien qui rapportaient le vent de scandales créés en interne par sa première intervention dans le Journal Du Dimanche, le 6 aout. « Elle est sympa, mais elle fait du Marlène Schiappa en pire. Cent pour cent buzz, zéro fond », lâche un proche collaborateur. 

Un choix médiatique qui tombe mal. Le Journal Du Dimanche vient d’être publié après un mois d’absence dans les kiosques à case de la grève des journalistes. Une grève suivie à 98% par les journalistes pour dénoncer la prise de poste de leur nouveau rédacteur en chef Geoffroy Lejeune, ancien de Valeurs Actuelles et nommé par Bolloré.

« La responsabilité ultime de ce faux- pas est dans les mains de la Première ministre »

Alain Minc, essayiste et ancien conseiller politique, commentait au micro de France Info : « A mes yeux, la responsabilité ultime de ce faux- pas est dans les mains de la Première ministre, que je respecte pour son sérieux, mais qui a dérapé. (…) Il s’agit de quelque chose qui va au-delà de la politique. Un journal, c’est un maillon de la démocratie, une tradition historique ne se défait pas simplement à partir d’un changement de propriétaire. » 

Et d’ajouter :  » Ce pacte clair, hallucinant, qui est de laisser une ministre donner sa bénédiction à une première édition du JDD qui est marqué au coin d’un populisme d’extrême droite. »

3 Comments

  • CHOUPINOU

    Macron ne nomme les ministres, non pour leurs compétences, dont la France aurait tellement besoin, mais parce que ce sont des copines de Bribri, ou des chauffeurs de sale lors de sa campagne pour les présidentielles. Schiappa, ministre qui s’est plus faite remarquer par ses conneries, que par ses compétences, étalage chez Hanouna, Playboy, détournement de fonds qui l’amène au procès… Que des gens bien. macron s’en fiche qu’ils soient mauvais, car ce ne sont que des figurants, puisque sa majesté décide tout, tout seul et comme il est aussi incompétent que les autres, on voit dans quel état est notre pays après 6 ans de macronie.. C’est le Attila des années 20, il détruit tout ce qu’il touche….. Encore 4 ans de destruction massive..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *