24 mai 2024

Léa Salamé fête une grande occasion entre copines : la raison va vous surprendre !

Mercredi 15 mai, la journaliste et présentatrice Léa Salamé a illuminé son compte Instagram en partageant un moment de bonheur avec ses proches. Avant de recevoir ce jeudi 16 mai Fabrice Luchini et la comédienne et chanteuse Chiara Mastroianni sur les ondes de France Inter, Léa Salamé a passé une soirée mémorable en compagnie de ses amies.

Une soirée de célébration

En story Instagram, la compagne de Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique aux élections européennes, a partagé un tendre cliché la montrant tout sourire, posant avec fierté aux côtés d’une amie ayant franchi un cap professionnel. “Fière de ma copine Lisa qui vient d’être nommée professeure des universités praticien hospitalier !” a-t-elle déclaré avec bonheur. Léa Salamé a donc souhaité partager à ses abonnés la nouvelle aventure de son amie Lisa Friedlander, chirurgien-dentiste et fille de la co-fondatrice de la célèbre multimarque parisienne Brand Bazar Nathalie Samson Friedlander.

Rien d’étonnant pourtant au vu du soin que prend Léa Salamé à mettre les femmes en lumière. En 2019, elle a lancé le podcast de France Inter baptisé *Femmes puissantes*, un rendez-vous sonore où elle a convié des personnalités féminines influentes telles que Carla Bruni, Béatrice Dalle ou encore Leïla Slimani.

« Une femme puissante, c’est suspect »

En plus de son podcast, Léa Salamé a sorti en 2021 un livre intitulé *Femmes puissantes* aux éditions Les Arènes. Interrogée par nos confrères du Figaro à cette occasion, l’ancienne acolyte de Laurent Ruquier était revenue sur cette notion de “femmes puissantes” parfois critiquée. “Puissant” n’est pas “réservé qu’aux hommes”, avait-elle ainsi déclaré dans un premier temps. Et de développer sa pensée : “La puissance touche à la notion d’ambition, qui est une notion positive chez l’homme et négative chez la femme. Une femme puissante, c’est suspect. Tout comme une femme ambitieuse. C’est quelque chose qui ne sonne pas bien et c’est ça que j’ai voulu questionner dans ce livre.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *