20 avril 2024

Tiphaine Auzière : pourquoi a-t-elle fait le choix de cacher son projet éditorial à sa mère Brigitte Macron ?

Lors de son passage dans l’émission « C à vous », Tiphaine Auzière n’a pas hésité à partager les coulisses de son expérience d’auteure. Elle a souligné l’importance de l’avis familial dans le processus de création de son livre. En effet, bien que le projet ait été mûrement réfléchi en secret, l’opinion de Brigitte Macron a compté pour sa fille.

Un choix éditorial mûrement réfléchi

« J’avais besoin de le murir parce que c’est quelque chose qui me touchait énormément comme je me suis inspirée de procès dans lesquels j’ai pu être avocate » a-t-elle déclaré.

Ce ne fut que sur la base des retours professionnels positifs qu’elle s’est décidée à présenter le fruit de son travail à sa mère. C’est avec une double casquette, celle de la maman et de l’enseignante, que Brigitte Macron a accordé son regard critique et bienveillant sur l’œuvre de sa fille « J’avais envie d’être sûre de ce que j’allais faire. Quand j’ai eu l’avis des professionnels je leur ai montré y compris à ma mère. J’ai donc eu l’avis de la maman et de la professeure de français »

découvrez aussi :   Anouk Grinberg furieuse attaque de nouveau Emmanuel Macron au sujet de l'affaire Depardieu

Face à la possibilité d’utiliser un pseudonyme, Tiphaine Auzière a finalement opté pour la transparence, en décidant d’assumer pleinement son identité. Selon ses propres mots, elle a considéré avoir « une existence » qui ne devrait pas être dissimulée. « J’ai un nom, j’ai une existence, et je ne vois pas pourquoi je m’en cacherais ». Cette décision reflète également une volonté de ne pas laisser les liens avec sa mère et son beau-père dicter son parcours littéraire.

Tiphaine Auzière a exprimé avec sincérité que l’usage de son véritable nom pouvait attirer autant la louange que la critique, mais cette éventualité ne l’a pas dissuadée. L’avocate de 40 ans a ainsi affirmé son individualité et son indépendance face au statut public de ses parents, tout en reconnaissant que cela pouvait influencer la réception de son œuvre.

découvrez aussi :   Anouk Grinberg furieuse attaque de nouveau Emmanuel Macron au sujet de l'affaire Depardieu

Une auteure consciente des enjeux

Ces réflexions et décisions traduisent l’acuité de Tiphaine Auzière vis-à-vis des complexités que comportent le fait d’être écrivain dans un contexte aussi particulier. Au-delà de l’acte d’écriture, la fille de Brigitte Macron a également dû composer avec le regard du public et les jugements potentiels sur son travail. Malgré tout, elle a choisi de s’exprimer ouvertement, en affrontant avec courage la critique susceptible d’être amplifiée par sa proximité avec le pouvoir.

crédit photo : capture d’écran

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *