25 juillet 2024

Anouk Grinberg furieuse attaque de nouveau Emmanuel Macron au sujet de l’affaire Depardieu

La comédienne Anouk Grinberg a lancé un appel à la responsabilité et à l’éthique qui dépasse largement les frontières du septième art. C’est lors d’un entretien avec Le Parisien ce mardi 12 mars 2024 que ses propos ont particulièrement résonné, remettant en cause non seulement les actes de Gérard Depardieu, mais également la réaction controversée du président de la République.

Interrogation et indignation

Le sujet qui brûle les lèvres de tous est évidemment celui concernant Gérard Depardieu. Face à la gravité des allégations pesant sur l’acteur,  Anouk Grinberg n’a pas hésité à exprimer publiquement son désaccord avec la prise de position d’Emmanuel Macron. La comédienne souligne l’impact délétère d’une telle prise de parole présidentielle qui selon elle, devrait plutôt favoriser la vérité et le chemin vers la justice « C’est juste la honte quoi ! (…) qu’un homme abuse de son pouvoir, comme Depardieu d’ailleurs. Ce sont deux hommes qui ont abusé de leur pouvoir (…) C’est honteux ! »

« Honteux » et « empêchant la vérité », voilà comment Anouk Grinberg a décrit le discours du chef de l’État, qui s’était inséré entre la justice et les victimes en vantant les mérites artistiques de l’accusé. »C’est la honte de s’interposer entre la justice et les victimes pour dire qu’un agresseur est la fierté de la France. Un président de la République ne devrait pas empêcher la vérité ». Pour Grinberg, un président ne devrait en aucun cas permettre à un agresseur présumé d’être célébré comme la fierté de la nation.

La force des mots

Au-delà de sa propre révolte, c’est un cri collectif que l’actrice entend porter. Le soutien apporté à Charlotte Arnould, première plaignante contre Depardieu, est souligné avec véhémence. Grinberg parle d’un combat solitaire contre un monde qui oscillait entre calomnie et déni « J’ai dit ce que je pensais utile à un moment où le silence était assourdissant. Je ne pouvais plus me taire devant l’omerta du cinéma, l’injustice faite à Charlotte Arnould, qui se battait seule contre un monde qui la calomniait ou dans le déni. Depuis, des femmes, des hommes aussi, ont commencé à parler. Mais je regrette qu’on ne soit pas plus, parce qu’on est très nombreux à avoir vu et entendu les agressions, au moins verbales, de Depardieu » a-t-elle déclaré.

Elle met également en lumière l’importance de la formation des référents harcèlement et de l’éloignement des personnes accusées de violence sexuelle des postes de pouvoir. À ses yeux, les propositions de Judith Godrèche pour lutter contre ces violences sont empreintes de « bon sens ».

Un mouvement pour l’égalité

L’interview de Grinberg ne concerne pas uniquement le cas Depardieu ; elle embrasse un sujet bien plus large. La parité et l’harmonie sont au cœur de ses aspirations, et la prise de parole des femmes agressées dans l’industrie cinématographique pourrait être le début d’un changement profond en faveur de toutes les femmes. Un mouvement vers « plus de bonheur, d’égalité, d’harmonie » pour reprendre ses mots, contre les « forces puissantes » qui résistent encore à l’avènement d’un monde nouveau.

La révolution silencieuse que suggèrent ses propos n’est pas seulement un appel à l’action, mais une invitation à s’unir pour un avenir plus juste. Anouk Grinberg exhorte à prendre la parole massivement, insinuant que le nombre pourrait bien être la clé pour déverrouiller les portes d’une ère nouvelle, plus justement équilibrée entre les sexes.

crédit photo : capture d’écran France 5

2 Comments

  • CHAFOIN

    Elle n’a pas compris que Macron est un clown qui ne sait plus quoi inventer pour éviter de répondre aux questions sur les problèmes brulants auxquels il a la lâcheté de répondre..

  • Josiane Jaspierre

    A L O R S VOUS LES COCOTTES VOUS voulez quoi faire monter sur l’échaffaud DEPARDIEU si ce n’est pas un linchage publique je ne sais pas ce que sait C’est vrai depardieu doit certainement être odieux grossier et j’en passe et des meilleurs mais nous savons TOUTES nous LES FEMMES il n’y a pas plus POURRI qu’une femme battue de froid par et « oui ne vous déplaisent  » par UNE STAR IMMENSE il a osé ne pas se retourner sur elles alors on y va pour la vengeance C’ est malheureusement presque réussi
    mon commentaire vient d’ UNE FEMME & NON fane CHOQUEE DE TOUTE LA POURRITURE HUMAINE « FAIRE DU MAL »
    j’ai la plus grande avertion de penser que l’être humain ne se complait que dans faire le mal
    ET VOUS LES MEDIAS N’AVEZ VOUS RIEN D’AUTRE A SALIR …………………??????????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *