22 juillet 2024

Pourquoi Faustine Bollaert a refusé d’interviewer Emmanuel Macron ?

Coup de théâtre dans le monde médiatique ! Faustine Bollaert, l’animatrice star de France 2, aurait décliné une proposition d’interview exclusive avec le Président de la République, Emmanuel Macron. Une décision qui fait grand bruit et suscite de nombreuses interrogations.

Emmanuel Macron voulait s’adresser aux Français

Selon nos confrères du Parisien, Emmanuel Macron avait initialement prévu de s’exprimer en prime time, quelques jours après l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale le 9 juin 2024. L’Élysée avait même entamé des discussions avec les rédactions de France 2 et de TF1 pour organiser un JT de 20 heures le 23 juin, afin de « convaincre les Français du bien-fondé de sa dissolution surprise ».

Cependant, le Président et son équipe ont finalement opté pour une autre stratégie. Conscient du succès de l’émission « Ça commence aujourd’hui » de Faustine Bollaert, diffusée à la mi-journée sur France 2, Emmanuel Macron a décidé de contacter directement l’animatrice pour lui proposer une grande émission spéciale.

Faustine Bollaert met un vent au chef de l’état

Le 21 juin dernier, Faustine Bollaert aurait reçu un appel du Président lui-même pour lui soumettre cette idée. « C’était une idée parmi de nombreuses autres », a confirmé une source proche d’Emmanuel Macron, relayée par Le Parisien. L’objectif était de réaliser une grande interview en tête-à-tête, permettant au Président de « fendre l’armure » et de revenir sur la dissolution de l’Assemblée nationale et ses implications.

Malgré l’insistance du Chef de l’État, Faustine Bollaert n’a jamais été convaincue par cette proposition. Un cadre de France Télévisions a expliqué : « Elle trouvait que ce type d’interview dans ce contexte était malvenu. Elle avait aussi peur que les téléspectateurs ne comprennent pas cette idée ».

Après mûre réflexion, l’animatrice a finalement décliné l’offre, estimant que ce format ne correspondait pas à l’esprit de son émission et risquait de dérouter son public.

Le refus de Faustine Bollaert de recevoir Emmanuel Macron sur son plateau a suscité de nombreuses réactions. Certains saluent son intégrité et son souci de préserver l’authenticité de son émission, tandis que d’autres regrettent une occasion manquée de voir le Président dans un cadre plus intime et personnel.

Quoi qu’il en soit, cette décision marque un tournant dans la relation entre les médias et le pouvoir politique, et pose la question de la place des personnalités médiatiques dans le débat public. Faustine Bollaert, en refusant cette interview, a montré qu’elle reste fidèle à ses principes et à son public, même face aux plus hautes instances du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *