22 février 2024

Explication sur la fin du film les gardiennes de Xavier Beauvoy

Résumé du film

Pendant que les hommes de la famille Sandrail (Georges, Constant et Clovis), partent en guerre, les femmes luttent chaque jour pour faire tourner les affaires de la ferme. À la tête de l’orchestre, Hortense, la mère de Georges et de Constant et la belle-mère de Clovis. Elle se fait aider par sa fille Solange qui attend impatiemment l’arrivée de son mari Clovis de la guerre. Chaque jour, les deux femmes se confrontent à un dur labeur, tout en se souciant du sort de leurs proches retenus au front. Mais avec le temps, surtout à l’approche des moissons, la mère de la famille se rend compte qu’elle et Solange n’arrivent pas à tout faire seules. L’aide d’une tierce personne se révèle nécessaire pour les apporter un coup de main. Ce qui l’oblige à engager une jeune fille douée et sérieuse de l’assistance publique surnommée Francine. Le courant passe bien entre les maîtresses et l’assistante jusqu’au retour de Georges à la ferme. Francine se sent bien et trouve sa place au sein de la famille.

Dès la première rencontre, le coup de foudre opère entre Francine et le fils d’Hortense. Mais, leur amour n’a pas résisté aux obstacles. La jalousie de la demi-sœur de Solange, Margueritte, qui est la fille du premier mari d’Hortense a tout détruit. Avec l’intention de conquérir Georges dans l’objectif de l’épouser, la jeune fille a dévoilé à Hortense la relation qui existe entre Francine et Georges après avoir découvert leur correspondance. Afin de préserver le patrimoine familial, surtout après la mort de son fils Costant à la guerre, Hortense approuve l’idée de mariage entre Marguerite et Georges. Elle fait tout son possible pour séparer Georges et Francine, en tentant de chasser cette dernière de la maison. Elle répand donc la rumeur que c’est Francine la cause de l’arrivée en grand nombre des Américains dans la ferme pour salir la jeune femme et pour sauver la réputation de sa fille Solange qui côtoie John. Désespérée par l’emprisonnement de son mari, Clovis, en Allemagne, à Mannem, Solange a une petite aventure avec l’Américain. Malgré le soupçon d’Hortense en voyant les deux tourtereaux se rhabiller dans la forêt, Solange dévoile à sa mère qu’elle ne parvient pas à faire l’amour avec cet homme, à cause de ses souvenirs pour son mari, Clovis. Mais, que devient cette relation entre Georges et Francine ? Leur amour résistera-t-il à la tempête ? Hortense a-t-elle raison de renvoyer Francine ? Marguerite parvient-elle à son but de se marier avec Georges ?

« Je n’ai pas compris la fin du film les gardiennes », c’est ce qu’on voit souvent dans les commentaires et les avis concernant ce film de Xavier Beauvois. On vous en dit plus dans la suite de cet article.

Comment se termine le film Les gardiennes avec Nathalie Baye ?

Georges finit par croire aux rumeurs qui circulent que Francine sortirait avec les Américains, après avoir vu John tenter d’embrasser sa dulcinée. Il contraint sa mère à renvoyer la jeune fille. Après avoir été chassée à plusieurs reprises de la ferme des Sandrail, Francine finit par quitter la maison, en se réfugiant chez Edgar. Ce dernier lui propose de travailler chez Monette et sa fille, Jeanne, en tant que servante. Mais pendant ce temps, elle s’aperçoit qu’elle est enceinte de Georges. Elle avise la mère de ce dernier sur la nouvelle par lettre et lui demande de la transmettre à son fils. Mais, Hortense choisit de jeter la lettre au feu. Grâce au soutien d’Edgar et à ses économies, elle garde l’enfant et réussit à l’élever dignement. Georges ne connaît rien de la naissance de son enfant qui est né plusieurs mois après. Francine chante dans un groupe de musiciens appelé « Les amours sont fragiles et les serments sont faciles ». Elle est heureuse de sa vie, malgré tout. Elle refait sa vie. Avec son air angélique et innocent, elle est très admirée des hommes. Et elle en est fière. Elle et son bébé croisent un jour Hortense, mais elles ne se parlent pas.

Clovis, de sa part, est libéré de la prison. Il revient aux côtés de sa famille, avec une grande admiration pour sa femme courageuse qui a pris l’initiative d’acheter l’un des premiers tracteurs laissés par les Américains. Quant à Georges, il accepte de se marier avec Marguerite. La ferme retrouve son cours de vie normal, mais la perte d’un être cher pèse encore lourd au quotidien.

Vous vous dites « « Je n’ai pas compris la fin du film les gardiennes », comme tous les autres téléspectateurs. Vous vous attendez peut-être à une fin heureuse entre Georges et Francine. Mais, ce film a en premier lieu pour objectif de mettre en valeur le courage et le travail des femmes à l’arrière du front de la Grande Guerre : leur vie et leur lutte de tous les jours pour survivre et pour entreprendre les travaux des hommes. Heureusement, Francine et son enfant parviennent à construire une vie épanouie malgré les épreuves.

Pourquoi voir l’arrivée de Monette dans le scénario bouscule le film ?

Après son humiliation au sein de la famille Sandrail, Francine trouve un autre refuge chez Monette et sa fille qui vivent seules parce que l’homme de la maison est parti en guerre. Elle y travaille en tant que charbonnière. Elle est bien accueillie par cette famille qui la traite avec empathie et gentillesse. À la mort du mari de Monette à la guerre en 1918, Francine est un grand réconfort et une précieuse aide pour elle et sa fille. Les trois se soutiennent mutuellement. En plus, le travail de Francine chez Monette lui permet de réaliser quelques économies en plus pour subvenir aux besoins de son enfant.

Bref, l’arrivée de Francine au sein de cette nouvelle famille lui apporte soutien et sécurité financière pour assurer un meilleur avenir pour elle et son enfant.

Quel moral tirer ?

Un film drame français réalisé par Xavier Beauvois, cette adaptation du roman d’Ernest Pérochon plonge les téléspectateurs dans une mise en scène exceptionnelle à l’élégance classique. Elle nous fait revivre cette époque les plus terribles de l’histoire. En revanche, cette fois-ci, ce n’est pas le déroulement de la guerre qui est mis en exergue. C’est la vie des femmes qui restent à l’arrière de la guerre. Le film n’affiche aucun scénario lié à la guerre. Seuls les retours des hommes à la ferme y sont racontés. Mais, dans son intégralité, il rend en hommage ces femmes qui tiennent seules la ferme et qui accomplissent les pénibles travaux des hommes. Elles méritent bel et bien leur nom de « Gardiennes » dans le film. Il ne faut pas dans ce cas sous-estimer les femmes qui disposent de toutes les qualités morales et physiques pour assumer leurs responsabilités, aussi dures et grandes soient-elles. Leur courage est vraiment louable, parce que malgré les épreuves et la peur de perdre leurs proches qui les hantent tous les jours, elles réussissent à donner un sens à leur vie et à préserver les biens familiaux. Ce sont des femmes qui ont pris toutes les décisions nécessaires au meilleur fonctionnement de la ferme. Elles sont devenues le principal support économique du pays pendant la période de la guerre.

Il faut également en retenir qu’aucun problème n’est si grand que votre courage et votre détermination à avancer dans la vie. Malgré les épreuves et les humiliations sur des choses que vous n’avez pas faites, vous devrez toujours vous relever.

Bref, c’est un film émouvant pour se réchauffer le cœur le temps d’une soirée en famille et pour mieux apprendre sur les vraies valeurs des femmes et leur courage. Avec des personnages exceptionnellement talentueux et une mise en scène parfaite de cette vie au cours de la Première Guerre mondiale, force est de dire que l’histoire ne laissera personne indifférent.

1 Comment

  • Janie

    Mais vous oubliez quelque chose c’est que, lorsque Francine chante au bal à la fin du film, il y a un homme qui la regarde intensément, et à la fin elle le remarque et elle se met elle aussi à vibrer, on sent la joie monter en elle, c’est le coup de foudre qui laisse présager un avenir heureux pou elle et son enfant. Le charmant petit rire qu’elle à la fin, et les étincelles dans ses yeux , en disent long…
    D’ailleurs je salue son jeu d’actrice excellent!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *