24 mai 2024

« Je vous emmerde » : Artus outré réagis à une remarque déplacé de Léa Salamé sur son rapport avec l’alcool

Sur le plateau de « Quelle époque ! » (France 2), l’humoriste Artus, venu parler de son premier film en tant que réalisateur, s’est retrouvé au cœur d’une controverse suite à un échange avec la journaliste Léa Salamé. Un moment qui a fait le buzz et qui soulève une question : peut-on rire de tout, même de la sobriété ?

Un échange qui fait des vagues

Artus, connu pour son humour décapant, était l’invité de Léa Salamé pour discuter de son film « Un p’tit truc en plus ». La conversation a pris un tournant inattendu lorsque la journaliste a interrogé l’artiste sur ses astuces pour gérer l’anxiété. « Je fais plein de petits trucs en plus. J’ai arrêté de boire, j’ai arrêté de fumer », a révélé Artus. C’est alors que Léa Salamé a lancé, sur le ton de la plaisanterie : « Ah vous êtes devenu chiant… enfin je veux dire, vous n’êtes plus angoissé, mais vous êtes chiant ». Une remarque qui a suscité l’indignation de certains téléspectateurs et internautes.

découvrez aussi :   Claire Chazal fond en larmes sur le plateau de "Quelle époque" : Léa Salamé n'en revient pas

La réplique d’Artus, un humour qui dédramatise

Artus, loin de se laisser démonter, a rétorqué avec son franc-parler habituel : « C’est très français ça. Dès qu’on arrête de boire, on devient chiant alors que c’est bien en fait de ne pas boire de l’alcool forcément ». L’humoriste a conclu avec un « Mais je vous emmerde » qui a provoqué l’hilarité du public. Une manière de dédramatiser la situation, mais qui n’a pas empêché la séquence de devenir virale et de susciter de nombreuses réactions.

Les réactions fusent sur les réseaux sociaux

La petite phrase de Léa Salamé n’est pas passée inaperçue et a rapidement enflammé les réseaux sociaux. Des internautes ont exprimé leur malaise, qualifiant la scène de « catastrophique » et de « consternante ». Charlotte Namura-Guizonne, par exemple, a tweeté : « C’est une dinguerie cette séquence. Sur le service public en plus. Pas boire d’alcool = être chiant ? ». D’autres, comme le compte Twitter Bon Pote, ont salué la réponse d’Artus : « Les mêmes remarques quand on devient végétarien, écolo… belle réponse d’Artus à la médiocrité ».

découvrez aussi :   Claire Chazal fond en larmes sur le plateau de "Quelle époque" : Léa Salamé n'en revient pas

Un débat plus large sur la sobriété

Au-delà de l’échange entre Artus et Léa Salamé, cette séquence a ouvert un débat plus large sur la perception de la sobriété dans la société. Le docteur Franck Clarot, très suivi sur les réseaux sociaux, a souligné qu’il était « très respectable » de ne pas boire et que cela était « gage d’une prise de conscience des risques de ces conduites pour la santé ». Une prise de position qui rappelle que derrière les blagues et les rires, les choix de vie personnels méritent respect et considération.

crédit photo : capture d’écran France 2

3 Comments

  • Salies64

    Titre racoleur et buzz tout à fait inutile. Quand on a vu l’émission et que l’on comprend le français on voit bien que c’est sur le ton de la plaisanterie qu’Artus répond. En France pays du vin, sobre est vite assimilé à chiant. Artus ne dit rien d’autre. Je comprends maintenant que dans DALS (que je ne regarde pas) une candidate n’ai pas compris une sortie humoristique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *