22 juillet 2024

Gilbert Montagné explose chez Cyril Hanouna : Sa déclaration choc sur le viol d’une jeune fille juive

Ce jeudi 20 juin 2024, l’émission « On marche sur la tête » présentée par Cyril Hanouna sur Europe 1 a été le théâtre d’un coup de gueule retentissant de Gilbert Montagné. Le chanteur, invité pour discuter de l’actualité, a exprimé sa colère et sa tristesse suite au viol d’une jeune fille juive de 12 ans à Courbevoie.

Un acte odieux

Le samedi 15 juin, une jeune fille de 12 ans a dénoncé un viol subi à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine. Deux jours plus tard, trois adolescents âgés de 12 et 13 ans ont été interpellés et une enquête en flagrance a été ouverte par le parquet de Nanterre. Cette affaire a profondément choqué Gilbert Montagné, qui n’a pas mâché ses mots lors de son intervention.

Gilbert Montagné attristé par le viol de la jeune fille

« Ce qui m’attriste évidemment, c’est cette petite fille. Désolé pour ceux qui vont dire ‘oui ça fait deux jours qu’on en parle’. Mais cette petite fille, comment va-t-elle se reconstruire ? C’est ça que mon cœur pleure aujourd’hui », a déclaré le chanteur, visiblement ému et inquiet pour la santé mentale de la victime.

Gilbert Montagné a également salué le courage de la jeune fille d’avoir parlé à ses parents : « Pour une petite fille d’entrer chez soi et expliquer à ses parents ce qu’il vient de lui arriver, ça doit être très difficile ».

Le chanteur de 72 ans n’a pas caché son indignation face aux sanctions potentielles pour les jeunes agresseurs. « Et je n’en ai rien à foutre de la minorité. I’m sorry il faut dire les choses telles qu’elles sont », a-t-il prévenu avant d’exploser : « Si on est assez déglingué dans sa tête pour faire une chose comme ça, on n’est pas mineur, on est majoritairement coupable, je suis désolé, moi c’est ce que je pense. Je ne suis pas pénaliste mais ce n’est pas possible ».

Un journaliste de l’émission a rappelé que l’un des assaillants n’avait que 12 ans, ce qui le rend pénalement irresponsable. « Ben voilà… C’est incroyable », a regretté Gilbert Montagné, qui a profité de cette information pour se remémorer un moment difficile de son enfance.

« Ça me fait me rappeler moi quand j’étais petit (…) j’ai fait toute mon éducation catholique parce que ma mère avait peur que la guerre reprenne (…) Mais je ne parlais à personne de ma judéité, je ne pouvais pas parce que je sentais qu’il ne fallait pas. Et c’est ce qu’il se passe maintenant. On en est encore là. L’antisémitisme ce n’est pas nouveau », a-t-il regretté une nouvelle fois.

2 Comments

  • DUMONT

    Vous avez raison Me Delarue, qu’importe la religion, la couleur de peau, éventuellement pour des dames plus agées l’appartenance politique, un viol reste un viol, comme dit Gilbert Montagné comment se rconstruire après un tel acte surtout si jeune, déjà que plus âgée ce n’est pas évident mais là …. Espérons qu’elle soit bien entourée par sa famille et ne pas avoir peut de consulter des professionnels qui sont là pour aider mais encore une fois ce n’est pas évident. Actuellement quand même, on s’en prend aux Juifs et pourquoi, je me le demande, j’ai déjà laissé des commentaires sur d’autres sites, les juifs sont des gens comme les autres, ils ont leur religion comme d’autres en ont une autre qu’importe. Encore une fois, je n’ai jamais entendu ou vu une personne juive s’en prendre à une autre !!! Ils sont comme tout le monde, ils vont bosser, se distraire, une vie de famille etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *