20 avril 2024

« C’était l’une des pires choses qui pouvait m’arriver » Jean-Luc Reichmann se confie sur l’affaire Christian Quesada

Jean-Luc Reichmann n’est pas seulement un présentateur souriant devant ses nombreux téléspectateurs. C’est aussi un homme engagé, qui a dédié une part significative de sa carrière à la protection de l’enfance, comme le souligne son implication dans la série « Léo Matteï, brigade des mineurs ». Cette implication professionnelle a pris une dimension personnelle lorsqu’en 2020, l’affaire Quesada a éclaté au grand jour.

« C’était l’une des pires choses qui pouvaient m’arriver. Quand je l’ai découvert, mon monde s’est effondré », confie-t-il. Engagé dans un combat pour la sensibilisation du public aux dangers qui menacent l’enfance, ce coup du sort a renforcé son désir de voir le gouvernement agir plus vigoureusement pour la protection des jeunes.

L’affaire Quesada

L’affaire en question fait référence à la condamnation de Christian Quesada, ancien champion du jeu télévisé présenté par Reichmann, pour détention de contenus pédopornographiques. Cet événement a été un choc non seulement pour l’animateur mais aussi pour l’ensemble du public qui connaissait Quesada comme un grand champion. « Les prédateurs insoupçonnables sont partout », note Reichmann, »‘Comment toi, Jean-Luc, as-tu fait pour ne pas le voir ?’. C’est terrible, je m’en suis énormément voulu d’avoir passé 153 jour sur le plateau des 12 Coups de midi sans avoir aucun soupçon. C’est la preuve que personne ne peut savoir d’où vient le danger »soulignant ainsi la complexité de détecter de tels comportements, particulièrement dans un environnement médiatisé où les apparences sont souvent trompeuses.

découvrez aussi :   Alain Delon : sa fille Anouchka se confie sur son état de santé "Il ne suit plus son traitement, sa voix s’efface..."

Un acteur impacté

Au-delà de son rôle d’animateur, Reichmann est aussi acteur, et il s’est investi dans des rôles qui mettent en lumière les questions importantes de notre société. À travers « Léo Matteï, brigade des mineurs », il a incarné un personnage qui reflète son propre engagement pour les causes enfantines. Sa quête de crédibilité en tant qu’acteur n’est pas seulement artistique, elle est aussi le prolongement de son combat personnel pour mettre en exergue les efforts de la police pour protéger les enfants.

Au travers de ce témoignage sincère et bouleversant, on découvre une facette méconnue de celui que l’on voit habituellement sous les feux de la rampe, prouvant une fois de plus que derrière chaque figure publique se cache un engagement personnel qui va souvent bien au-delà de leur rôle médiatique.

découvrez aussi :   Alerte casting : Jean-Marie Bigard bientôt dans "Plus belle la vie"?

crédit photo : capture d’écran TF1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *