24 février 2024

Jean Reno accuse Christian Clavier de mentir sur son amour pour les enfants !

Dans le paysage cinématographique français, deux acteurs emblématiques, Jean Reno et Christian Clavier, sont connus pour leur camaraderie et leur complicité, nées sur les plateaux de tournage des films cultes tels que « Les Visiteurs ». Cependant, une déclaration récente de Jean Reno a révélé une tout autre facette de leur relation, éclairant des différences de caractère insoupçonnées.

Révélations explosives

Le 7 février 2024, pendant une interview accordée à la radio RTL, Jean Reno a lâché une bombe qui n’a pas manqué de faire rire l’ensemble de l’équipe en studio. À l’occasion de son apparition pour promouvoir « Maison de retraite 2 », il aborde avec une pointe d’humour les inclinations avérées ou non de son ami Christian Clavier envers les enfants et les animaux. Une boutade étonnante lorsque l’on sait que l’acteur est souvent présenté comme une figure bienveillante du cinéma français.

Les enfants, ce défi permanent

Dans un élan de franche camaraderie, Jean Reno se remémore des moments passés en tournage avec des enfants, et particulièrement lors d’un film où il s’est retrouvé « prêtre au Mexique avec 36 enfants ». Là, il souligne que son confrère et ami Christian Clavier aurait eu quelques réticences à travailler dans ces conditions. Il rebondit avec malice sur les propos tenus par Christian sur son goût supposé pour la collaboration avec les jeunes acteurs, en déclarant sans ambages : « C’est un menteur ! Il aime pas les enfants, et il aime pas les animaux ».

Ces révélations n’ont pas manqué de pimenter l’entretien, mettant en lumière une complicité manifeste entre les deux acteurs qui ont partagé, entre autres, le plateau des « Anges Gardiens ». Ce long-métrage, où Christian Clavier joue un prêtre censé gérer un groupe d’enfants durant une colonie de vacances, laisse désormais planer une tout autre perspective sur les coulisses de ce succès du box-office français des années 90.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *