20 avril 2024

Musée Grévin: l’inauguration de la statue de Stéphane Plaza choque les internautes

L’enthousiasme de Stéphane Plaza était palpable quand il partage avec ses followers ce mercredi 22 février 2024 la réalisation d’un rêve d’enfance : rejoindre les célébrités immortelles du Musée Grévin. Lui, « fasciné et émerveillé », nous partage, non sans une certaine ébullition, l’existence de sa réplique de cire sur Instagram. Ce travail, fruit de six mois de labeur par une équipe de 15 artistes, devait être un hommage touchant à sa défunte mère, veillant sur lui « depuis les cieux ». Pourtant, ce qui aurait pu rester une nouvelle réjouissante pour l’animateur vedette a pris une tournure amère à mesure que des voix désapprobatrices s’élevaient sur les réseaux sociaux.

Une controverse à l’image de cire

Le scandale n’a pas tardé à exploser en ligne, créant des vagues d’indignation chez certains internautes. À la lumière d’accusations passées concernant des violences conjugales, l’entrée de la statue de Plaza au musée suscite l’incompréhension et le mécontentement, notamment dans les rangs de certaines associations féministes comme le collectif Grève féministe « Stéphane Plaza va faire son entrée au musée Grévin alors qu’il est mis en cause pour violences conjugales par trois ex. Ça va, là, musée Grévin, on ne vous dérange pas trop ? ». Un internaute fulmine, rappelant que Plaza « fait l’objet d’une enquête pénale pour violences sur conjoint ». Cette annonce a déclenché un débat houleux quant aux critères de sélection du musée et a fait resurgir la question cruciale du respect des victimes.

découvrez aussi :   "C’était l’une des pires choses qui pouvait m’arriver" Jean-Luc Reichmann se confie sur l'affaire Christian Quesada

Un futur incertain pour la statue

L’histoire se répétera-t-elle ? Dans le passé, le Musée Grévin avait retiré la statue de Gérard Depardieu, confronté lui aussi à des accusations similaires, en raison des « réactions négatives » du public. Le cas de Stéphane Plaza soulève donc la question de savoir si la statue de l’animateur de « Maison à vendre » connaîtra le même sort. Le musée sera-t-il forcé de céder sous la pression populaire, ou maintiendra-t-il la présence de Plaza parmi ses illustres personnages de cire ?

crédit photo : capture d’écran post Instagram de Stéphane Plaza

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *