20 avril 2024

Thomas Pesquet se confie sur sa vie conjugale dans «Sept à huit» : «C’est un peu un abandon…»

Thomas Pesquet, l’astronaute français le plus jeune à avoir rejoint la Station Spatiale Internationale, s’est récemment confié sur les conséquences de ses choix professionnels sur sa vie personnelle. Dans une interview poignante pour l’émission «Sept à huit», il dévoile les sacrifices qu’il a dû faire pour poursuivre sa passion.

Un rêve spatial, un défi conjugal

Initialement pilote de ligne chez Air France, Thomas Pesquet a choisi de suivre son rêve et de devenir astronaute. Cette décision a eu un impact considérable sur sa relation avec Anne Mottet, sa compagne de longue date. Alors qu’elle réside en Italie, lui est souvent en Allemagne ou même dans l’espace. Chaque départ pour une mission est un déchirement pour le couple. Thomas est même contraint de rédiger un testament et de confier ses codes bancaires à Anne avant chaque voyage. Comme il le souligne lui-même, partir pour six mois est « un peu un abandon », une épreuve pour eux deux.

Un lien indéfectible

Malgré la distance et les défis, Thomas et Anne ont su maintenir un lien fort. L’astronaute emporte toujours avec lui un objet personnel lors de ses missions spatiales : une étoile en argent suspendue à une chaîne, symbole de leur amour. C’est « une étoile pour Anne », un rappel constant de la promesse qu’il lui a faite de lui ramener une étoile. Vous pourriez penser que c’est Thomas qui a eu cette idée romantique, mais il avoue que c’est en réalité une initiative d’Anne.

Face à tous ces défis, Thomas Pesquet reste optimiste quant à la possibilité de devenir père un jour, malgré les circonstances. Comme il le dit si bien, cela pourrait être une autre aventure à vivre. À travers cette interview, il nous rappelle l’importance des sacrifices, mais aussi de l’amour et du soutien mutuel dans la poursuite de nos rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *