28 mai 2024

Stéphane Bern : Confidences choc et émotions sur le plateau de « Quelle Époque! »

Imaginez un plateau télé où les confidences se mêlent à l’émotion brute. C’est ce qui s’est passé ce samedi 25 novembre 2023, dans l’émission « Quelle époque ! », avec un invité spécial : Stéphane Bern. Ce passionné d’histoire, connu pour son érudition et son charme discret, a ouvert son cœur d’une manière inattendue, révélant des aspects intimes de sa vie.

La révélation bouleversante

Au cœur de l’émission, une question de Léa Salamé a déclenché un moment d’une intensité rare. Interrogé sur l’acceptation de son homosexualité, Stéphane Bern, aujourd’hui épanoui à 60 ans, a partagé une anecdote poignante sur sa jeunesse. Il a évoqué les mots durs de sa mère : « Un jour, elle m’a dit ‘je préfère te savoir mort plutôt qu’homosexuel’ ». Une phrase choc qui résonne encore dans l’esprit de l’animateur, malgré les années.

découvrez aussi :   Léa Salamé obligé d'intervenir lors d'un incident sur Quelle Époque !

Un combat personnel et public

Mais loin de s’apitoyer, Stéphane Bern a transformé cette douleur en force. Il a parlé de son combat, non seulement personnel mais aussi pour la cause homosexuelle. En évoquant son parcours, il a mis en lumière les difficultés rencontrées par de nombreuses personnes dans leur famille et au-delà. Son témoignage a été un moment de solidarité et de soutien pour tous ceux qui vivent des situations similaires. Suite à cela, lors d’une séquence de Léa Salamé, ce dernier se retrouve face à une photo de son défunt frère qui lui met les larmes aux yeux et ses paroles ont provoqué une grande émotion sur le plateau : « On s’était jurés qu’on resterait unis pour la vie, et la mort nous a séparés ce 6 août. Tu es parti trop tôt, à un mois de ton 60ᵉ anniversaire, après avoir lutté courageusement contre le mélanome qui a fini par l’emporter (…) À peine six mois après la mort de papa, je perds avec toi une partie de moi-même, mon modèle, mon exemple … Est-ce que quand même tu étais fier de ton petit frère ? » 

découvrez aussi :   Nagui choqué par une candidate : "vous avez pris un produit ?"

Le pardon et la résilience

Malgré la dureté des propos de sa mère, Stéphane Bern a exprimé son pardon. Il a souligné l’importance de l’amour familial, même face aux épreuves les plus dures. « On aime toujours son bourreau », a-t-il déclaré, montrant une résilience et une capacité à pardonner qui force l’admiration.

crédit photo : capture d’écran émission « Quelle Epoque » France 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *