24 février 2024

Serge Lama : retour sur cet accident tragique qui a complètement bouleversé sa vie

Le parcours exceptionnel d’une icône de la musique, Serge Lama, s’est conclu en un moment aussi sombre qu’émouvant. Dans l’intimité du studio de « Vivement dimanche » ce 11 février, le chanteur a confié, face à Michel Drucker, l’un des drames les plus dévastateurs de son existence, qui le marque encore des décennies plus tard.

Retour sur un tragique accident

Le 12 août 1965 est une date gravée dans la mémoire de Serge Lama, une journée noire où le destin lui a arraché l’amour de sa vie, Liliane Benelli, et le frère d’Enrico Macias, Jean-Claude Ghrenassia, dans un terrible accident de la route. Lama, lui-même, a failli y laisser sa vie. « Quatorze opérations, tu as dit : ‘Je dois la vie à un médecin et à sa piqûre d’antibiotiques' », a rappelé Michel Drucker, soulignant la gravité de l’accident qui a tout changé.

La résilience dans la douleur

« Ça a été très dur… très dur, oui. Mais je savais que j’allais m’en sortir » a-t-il déclaré. Malgré une souffrance corporelle et émotionnelle inimaginable, Serge Lama a trouvé la force d’enregistrer un album l’année suivante, couché sur un brancard, manière pour lui de transcender la douleur par l’art. Évoquant cet épisode douloureux, le chanteur a décrit la manière dont il y a fait face et la motivation première qui l’a animé durant cette période difficile.

Un amour inoubliable

La disparition de sa fiancée, Liliane Benelli, reste un vide intarissable dans le cœur de l’artiste. « Ils m’ont caché la mort de Liliane. Et quand ils me l’ont dit, un mois et demi après à Paris, j’ai poussé un cri de bête », confie Serge Lama. Ces émotions intenses, il les a transposées dans sa musique, qui reste aujourd’hui le reflet de ce grand amour perdu.

Dans ce moment intime partagé avec le public, Serge Lama a non seulement fait ses adieux, mais a aussi laissé entrevoir la vulnérabilité d’un homme qui, malgré les sommets atteints, reste profondément marqué par les tragédies de sa vie. Cet échange d’une sincérité rare le montre sous une lumière nouvelle, celle d’un artiste qui a su, malgré l’adversité, laisser une empreinte indélébile dans la culture française.

crédit photo : capture d’écran France 3 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *