24 juin 2024

Michel Drucker, sans filtres sur son opération : « J’étais un vieillard » 

Pour la deuxième fois, l’immortel Michel Drucker a dû subir une opération à coeur ouvert. Son émission Vivement Dimanche a été interrompue, désormais remis de ses soucis de santé l’animateur va faire son retour (très attendu) dès la fin du mois d’août! 

Une opération à coeur ouvert avec seulement 20% de chance d’y survivre

Auprès de nos confrères de TV Magazine, Michel Drucker est revenu sur son opération et cette rude épreuve de santé à laquelle il a dru faire face de nouveau en ce début d’année. La première fois, il se souvient que le médecin  lui avait dit qu’il a avait 20% de chance d’y survivre… Rebelotte en début d’année! 

« Je me suis dit que, si je ne me réveillais pas, j’allais peut-être retrouver mes parents et tant de copains qui me manquent. » Confiait-il à TV Magazine, jeudi 10 aout.

découvrez aussi :   Benjamin Castaldi, son retour sur France 2 auprès de ce célèbre animateur 

Physiquement les conséquences sont lourdes, la convalescence est longue

« J’avais perdu tous mes muscles, et je ne voulais pas me regarder dans une glace de peur de découvrir le visage d’un fantôme. Quand j’allais sous la douche, je n’enlevais pas la buée ! Le jour où j’ai osé le faire, j’ai pris un coup terrible. Je ne me suis pas reconnu. J’étais un vieillard. J’ai alors vraiment pensé ne jamais refaire surface. » A-t-il expliqué à nos confrères. 

Physiquement les conséquences sont lourdes, la convalescence est longue, mas Michel Drucker a suivi les consignes avec une rigueur militaire. Il est désormais sur pied, et très attendu pour son retour à la rentrée 2023! 

Michel Drucker a convoqué Benjamin Castaldi sur les fameux canapés rouges de Vivement Dimanche pour parler de son nouveau projet au théâtre. La rentrée des classes prévue le 27 aout prochain à 13h30, elle promet d’être chargée en émotion. 

découvrez aussi :   Benjamin Castaldi, son retour sur France 2 auprès de ce célèbre animateur 

1 Comment

  • Depassage

    Mais M. Drucker est un vieiilard… Pas d’indignite à cela. Notre fils a eu l même maladie â 35 ans et a dû être amputé sous le genou. Sans cause de vie ‘malsaine, Au lieu de s’appesantir sur son cas Drucker pourrait, en fin de vie et carrière, mettre sa popularité au service de tous ceux qui se battent pour surmonter ces épreuves, et en premier lieu les plus jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *