24 mai 2024

« Rien ne change, à part ces questions à la con » la réaction explosive de Kad Merad face à Yann Barthès

Le dernier épisode de « Quotidien » promettait des feux d’artifice et n’a pas déçu. L’illustre Kad Merad, invité pour évoquer la nouvelle série Netflix « Anthracite » dans laquelle il joue, a pimenté l’air avec une réplique ciselée à l’adresse de Yann Barthès, présentateur en chef de l’émission.

Lorsque Yann Barthès évoque le récent passage à la soixantaine de l’acteur, ce dernier s’est amusé de répondre « Rien ne change, à part ces questions à la con ». Vif et spontané, il a su manier l’humour avec l’aisance qui le caractérise, avant de se livrer sur des aspects plus personnels de son existence.

Une transition de carrière surprenante

Si l’on connaissait Kad Merad l’acteur, moins connu est Kad Merad l’homme de terroir. Oscillant avec brio entre rôles imposants et tournage en campagne, il révèle son attrait pour une vie plus rustique, annonçant même avoir investi dans une ferme en Saône et Loire en compagnie de son épouse l’animatrice Julia Vignali « J’avais un vieux rêve dans la vie, que j’ai pu exaucer il y a deux ans en achetant une exploitation. Une ferme.  En Bourgogne. j’ai quelques terres, il va falloir que je les exploite. J’ai prévu de faire de l’élevage (…) Peut-être du mouton mais je vais me tourner vers l’alpaga. Ne rigolez pas !”.

Lorsque Jean-Michel Apathie, visiblement ahuris lui demande “C’était un rêve ?” , l’acteur lui a simplement répondu “Oui, c’est un rêve ! Moi j’ai grandi dans la Loire. J’ai grandi au milieu des terres et de l’agriculture. Donc je connais très bien. Je vis à Paris, je suis très bien à Paris. Je travaille à travers le monde. Mais j’aime l’idée d’avoir quelques terres à moi ! Ça me plaît, c’est très simple”.

Débordant de projets, malgré un cap des 60 ans qu’il semble avoir franchi en toute décontraction, Kad Merad illustre parfaitement cette philosophie du renouveau constant.

crédit photo : capture d’écran TMC

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *