22 juillet 2024

Manu Levy accusé par des collaborateurs d’harcèlement moral et intimidations !

Accusations explosives dans le monde de la radio ! Dans le cadre d’une enquête dévoilée par le quotidien Libération ce 2 avril 2024, vingt témoignages accablent un célèbre animateur de radio, mettant en lumière un environnement de travail toxique. Les mots sont lourds : « patron tyrannique », « harcèlement moral », « intimidations »… L’affaire secoue un univers médiatique déjà confronté à de multiples révélations les mois précédents.

Témoignages poignants et harcèlement moral dénoncé

Une ancienne collaboratrice de l’animateur superstar, Isabelle Giami, révèle aujourd’hui un tout autre aspect de celui qui occupait les ondes avec elle. À l’époque, sous les feux des projecteurs pour son rôle sur « Manu dans le 6/10 », première matinale musicale de France, l’animatrice dépeint une réalité bien plus sombre. Des « tacles incessants », des « séances de prise de tête et de larmes » durant les réunions, ainsi que des « intimidations » figuraient apparemment dans son quotidien professionnel.

découvrez aussi :   "La levrette, il ne sait pas ce que c'est" Rachida Dati clash Larcher à Skyrock

Des propos sexistes inappropriés en pleine lumière

Récemment, Libération a relayé des fragments du quotidien d’Isabelle, égrainés de propos irrespectueux et humiliants : des imitations dégradantes la comparant à une mémère, des commentaires sur des changements de saisons associés à des remarques sexuelles déplacées, voire des questions offensantes sur sa vie privée et son apparence. Ces révélations dessinent le portrait d’une ambiance de travail empoisonnée par un « dénigrement permanent » et une attitude abusive qui semblait banalisée.

La difficulté d’évoluer dans un milieu professionnel toxique

Le témoignage d’Isabelle évoque aussi l’isolement ressenti face à un comportement qui ne laissait aucune place à l’expression adverse. Lors des émissions, son micro était parfois coupé, ses interventions ignorées, quand bien même elle levait la main pour prendre part aux discussions. Une dynamique écrasante, où la seule option semblait être la porte de sortie, métaphoriquement offerte par l’animateur à ses employés mécontents. D’autres collaborateurs on par ailleurs affirmés ces propos, toujours d’après libération.

découvrez aussi :   "La levrette, il ne sait pas ce que c'est" Rachida Dati clash Larcher à Skyrock

Que de révélations qui interpellent sur le bien-être au travail et la nécessité d’un environnement professionnel sain pour tous ! À l’heure où la radio façonne l’opinion publique et tient une place prépondérante dans le paysage médiatique, ces témoignages rappellent l’urgence de repenser les relations de pouvoir et les interactions dans le secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *