25 juillet 2024

« La levrette, il ne sait pas ce que c’est » Rachida Dati clash Larcher à Skyrock

L’intervention récente de Rachida Dati dans les studios de Skyrock a surpris pas mal de monde, notamment pour une vive riposte contre les commentaires controversés de Gérard Larcher à l’égard de la chanteuse Aya Nakamura.

Clash sur les ondes

Alors que le bras de fer entre critique culturelle et respect de la diversité artistique ne cesse de prendre de l’ampleur, Rachida Dati a choisi de tenir tête aux propos tenus par Gérard Larcher concernant le tube de Aya Nakamura, « Djadja ». Cette chanson, qualifiée par Larcher d' »ode à la levrette », a suscité de vives controverses, notamment sur sa capacité à représenter la France lors de grands événements tels que les Jeux Olympiques. Dati, avec la verve qu’on lui connaît, a répliqué sans détour sur le plateau de Planète Rap  » La levrette, il ne s’est pas ce que c’est.. », pointant du doigt une attitude qu’elle considère teintée de racisme  » c’est du racisme pur et dur ! ».

découvrez aussi :   Manu Levy accusé par des collaborateurs d'harcèlement moral et intimidations !

Rachida Dati a poursuivi en intégrant sa propre expérience politique, soulignant les difficultés rencontrées par les personnalités issues de l’immigration dès qu’elles aspirent ou atteignent des positions de responsabilité en France. En outre, elle a largement dénoncé l’attitude réductrice et préjudiciable envers Aya Nakamura, en appuyant la nécessité d’une ouverture culturelle plus inclusive.

Rachida dati a d’ailleurs ajouté « j’étais garde des Sceaux (elle a été ministre de la Justice sous la présidence de Nicolas Sarkozy, ndlr), ça ne va pas. Je suis ministre de la Culture, ça ne va pas. Je suis candidate à la mairie de Paris, quand on en a parlé, ça n’allait pas non plus… Ça ne va jamais, donc à un moment donné ». Et de conclure : »il faut dire à ces gens-là qu’il faut qu’ils s’habituent ! »

découvrez aussi :   Manu Levy accusé par des collaborateurs d'harcèlement moral et intimidations !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *