13 juin 2024

Malaise à TPMP – Polska humilie Marion Maréchal en direct : « Vous n’êtes pas légitime »

Les tensions étaient à leur comble lors du dernier numéro de « Touche pas à mon poste » (TPMP). En plein débat sur la venue d’Aya Nakamura aux Jeux Olympiques de Paris 2024, Polska n’a pas hésité à s’en prendre violemment à Marion Maréchal, créant un véritable malaise sur le plateau.

La venue d’Aya Nakamura aux jo 2024 divise

La venue d’Aya Nakamura aux Jeux Olympiques de Paris 2024 fait débat. Si certains Français sont ravis à l’idée que la chanteuse se produise lors de la cérémonie d’ouverture, d’autres ne partagent pas cet enthousiasme. Eric Naulleau, par exemple, n’a pas mâché ses mots sur le plateau de TPMP : « Elle n’est pas qualifiée pour représenter la France dans un évènement aussi considérable… La réputation de la femme française à travers le monde c’est une réputation de classe, d’élégance. Aya Nakamura est la vulgarité incarnée. » Il a ajouté : « Un autre aspect important de la culture française, c’est la langue française. Or, elle chante dans une bouillie de français. Comme un oiseau je veux ‘fly’… elle peut fly où elle veut, mais pas au-dessus de la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques. Elle n’est pas représentative de la France. »

Tension sur le plateau de TPMP

Invitée à donner son avis dans TPMP ce mercredi 22 mai 2024, Marion Maréchal s’est également montrée tranchante envers la star franco-malienne. Mais c’était sans compter sur Polska, qui n’a pas hésité à prendre la défense de son idole. « J’aimerais rebondir sur un truc qui m’énerve un petit peu. Vous dites qu’Aya Nakamura ne représente pas la France, mais quand on regarde les sondages, vous ne représentez pas non plus énormément de Français. Donc je pense que c’est personnel et que vous n’êtes pas légitime à dire qu’elle ne représente pas la France parce qu’elle ne vous représente pas, mais elle représente énormément de Français. C’est juste de la haine en fait », a lancé la chroniqueuse.

Marion Maréchal contre-attaque

Marion Maréchal n’a pas tardé à répliquer, condamnant notamment l’interprète de « Djadja » pour la vulgarité de ses textes, son français incorrect et son parcours de vie. « Quand on sait qu’elle a été condamnée pour des violences conjugales… Si ça avait été un homme, tout le monde autour de ce plateau aurait été indigné qu’il puisse représenter la France », a-t-elle conclu. Un exemple qui semble avoir convaincu Cyril Hanouna.

Un débat qui fait des vagues

Le clash entre Polska et Marion Maréchal a rapidement fait le tour des réseaux sociaux, suscitant de nombreuses réactions. Les fans d’Aya Nakamura ont salué la défense passionnée de Polska, tandis que les partisans de Marion Maréchal ont applaudi son franc-parler. Une chose est sûre, ce débat sur la représentation de la France aux JO 2024 n’a pas fini de faire couler de l’encre.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *