25 juillet 2024

« Macron démission » scandé à l’Accor Arena lors de l’évènement du rappeur Kanye West

Le président français, Emmanuel Macron, s’est retrouvé bien malgré lui, au centre de l’attention lors de la « listening party » (concert) de Kanye West. Une coïncidence qui révèle le pouls de l’opinion publique et qui, paradoxalement, a eu lieu dans un cadre loin des émeutes agricoles et des querelles de couloirs politiques. C’est dans l’enclave sonore de l’AccorArena que le nom du Président a retenti, rappelant que même dans les moments d’évasion, la réalité de la nation résonne toujours.

Un weekend chargé se clôture avec un twist inattendu

Le week-end avait débuté sous des auspices tendus, signalant une opposition féroce du secteur agricole envers les politiques présidentielles, lors de l’ouverture du salon de l’agriculture. La rencontre de Macron avec les agriculteurs s’est convertie en une épreuve de force, qui a nécessité une exfiltration rapide du Président pour éviter l’escalade. Néanmoins, c’est peut-être la tentative de détente du lendemain qui a le plus surpris, lorsque lors d’une « soirée d’écoute » du dernier album de Kanye West, intitulé « Vultures 1 », des voix se sont élevées clamant « Macron démission ».

découvrez aussi :   Patrick Fiori annonce la participation de Michel Drucker dans son dernier album intitulé "Le chant est libre"

Ce n’est pas la première fois que le public utilise un tel événement pour exprimer son mécontentement. Des précédents avec Diane Kruger et Norman Reedus au Global Citizen ou avec la chanteuse Girl in Red à l’Olympia témoignent de la tendance croissante du public à utiliser des plateformes culturelles comme exutoires politiques.

Ces événements, capturés et propagés via les réseaux sociaux, reflètent la diversité des plateformes d’expression citoyenne et la facilité avec laquelle les opinions peuvent se cristalliser autour d’événements culturels majeurs. Ils posent également la question de l’impact de la présence (même incongrue) de figures politiques dans des espaces de divertissement et des réactions émotionnelles qu’elle peut susciter.

crédit photo : capture d’écran France 24

1 Comment

  • caramucho

    a un moment donné , faut arrêter de le scander , et il faut avoir les couilles de le ( lui et ses laquets incompétents ) dégager , quoi qu’il en coute à la france et son peuple .
    La peut doit changer de camp , les mensonges doivent cesser et des politiques vont devoir payer ( très cher et de ce qui repose sur leurs épaules ) leur traitrise à l’encontre du peuple .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *