24 mai 2024

Le couple de Bruce Toussaint en crise ? Ce lapsus à l’antenne soulève des soupçons

Ce jeudi 25 avril 2024 lors de la matinale « Bonjour ! » sur TF1, le présentateur vedette Bruce Toussaint a laissé échapper un lapsus par rapport à son couple qui fait jaser.

Un lapsus révélateur sur le plateau

L’antenne est en direct, l’atmosphère détendue, mais c’est là que le sérieux s’effrite. La chronique « Votre Vie » venait tout juste d’être annoncée par Bruce Toussaint, mais oh surprise, le mot « notre » a pris la place de « votre », déclenchant un déferlement de rires sur le plateau. Christophe Beaugrand, malicieux, n’a pas manqué de titiller son patron, obtenant pour réponse un thème évocateur : « Ces couples qui se séparent sans se déchirer ». Comment ne pas y voir un clin d’œil à sa propre situation conjugale ? Une pensée a été envoyée à sa femme Catherine « On embrasse Catherine si elle nous regarde ce matin », à mit en lumière les spéculations autour de la stabilité du couple Toussaint.

découvrez aussi :   DALS 2024 : Inès Reg exprime sa volonté d'affronter Natasha St-Pier en finale

Pris d’un fou rire, Bruce Toussaint malgré la volonté de continuer sérieusement l’émission n’a pas pu réussir dans l’immédiat : « Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ce jeudi va être compliqué » a-t-il déclaré.

Inquiétudes et avenir incertain de l’émission

Ce n’est pas la première fois que le plateau de « Bonjour ! » se transforme en scène de comédie, témoignant d’une alchimie indéniable entre les animateurs. Mais que les fou rires ne vous trompent pas : l’émission est sous haute tension avec des chiffres d’audience qui font grincer des dents. La barre des 320 000 téléspectateurs peine à être franchie, et le pire a été frôlé le 19 février, avec un score alarmant de seulement 209 000 fidèles devant leurs écrans.

En dépit de ce climat anxiogène, Bruce Toussaint affiche un optimisme de circonstance. Dans une interview récente, il relativisait l’hystérie des audiences, rappelant que les réactions du public dans la rue étaient loin d’être hostiles. Il y voit même une forme d’encouragement, un espoir collectif de voir l’émission monter en puissance : « C’est la première fois depuis que je fais ce métier que l’on me parle des audiences d’un programme. Non mais c’est vrai ! Et en même temps, c’est gentil parce que je vois bien que les gens aimeraient bien que cela marche. Je leur dis ‘Ne vous inquiétez pas, cela marche déjà pas mal et cela va marcher encore mieux !' » assure-t-il avec une confiance qui se veut contagieuse.

découvrez aussi :   DALS 2024 : Inès Reg exprime sa volonté d'affronter Natasha St-Pier en finale

crédit photo : capture d’écran TF1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *