24 mai 2024

Koh-Lanta : « C’est malsain ! », David soulagé d’être éliminé…

L’aventure Koh-Lanta est souvent synonyme de défis physiques et mentaux, mais pour David, le boucher-charcutier alsacien récemment évincé, c’était aussi une leçon de vie. Dans une interview exclusive, il revient sur son parcours, ses déceptions et ses valeurs.

David a rejoint Koh-Lanta avec une motivation claire : vivre une véritable aventure. « Je voulais vivre une vraie aventure. Ça m’a parfois porté préjudice, car j’en ai parfois oublié qu’on était avant tout dans un jeu, » confie-t-il. Pour lui, l’expérience était bien plus qu’une simple compétition ; c’était une quête personnelle.

Les rouges en difficulté

Le parcours des Rouges a été semé d’embûches, surtout après la réunification. « Au départ ce n’était pas évident de se mélanger aux autres. Puis certains se sont fait influencer, où ont commencé à se désolidariser et à faire des alliances avec les Jaunes, » explique David. Selon lui, c’est à ce moment-là que le « jeu » a vraiment commencé.

David ne se voyait pas comme un stratège avant de se lancer dans l’aventure. « Pas du tout ! Je suis une personne droite, franche et honnête, et je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse être fourbe au point de trahir les gens pour un jeu, » affirme-t-il. Pour lui, la stratégie ne doit pas rimer avec trahison. « On peut être stratégique mais sans trahir ses alliés. J’ai avancé avec des gens, avec qui j’avais envie d’être… d’autres ont choisi de rallier ceux contre qui, ils pensent gagner. »

La trahison de Meïssa

L’une des plus grandes déceptions de David a été la trahison de Meïssa. « J’avais une entière confiance en lui, donc je suis tombé des nues. Les vingt premiers jours, nous étions très, très complices Meïssa et moi. On dormait côte-à-côte, on se confiait le soir, on s’appelait ‘frère’… Sur place les affinités sont décuplées. Il nous a vraiment planté un couteau dans le dos, » raconte-t-il avec amertume. Cette trahison a été un tournant pour David, qui a décidé de ne plus partager le confort avec Meïssa lors de l’épreuve des Koala. « Aujourd’hui, c’est une personne que je n’ai plus envie de revoir. »

Concernant la stratégie d’éliminer l’aventurier qui remplacerait Jean, David clarifie : « C’était le résumé d’une décision unanime. Mais après réflexion, je me suis rendu compte que je commençais à ne plus être moi-même. Je ne voulais pas faire tout et n’importe quoi pour gagner, donc j’ai décidé de ne pas éliminer Sébastien, avec qui je partage les mêmes valeurs. »

David s’est rendu au conseil avec une certaine sérénité, conscient de son élimination imminente. « J’étais serein, je savais que j’allais être éliminé. J’étais même soulagé car l’aventure devenait trop malsaine. J’étais content de quitter tout ça, » avoue-t-il. La pression de l’aventure était devenue trop lourde à porter pour lui, un leader dans la vie quotidienne qui se retrouvait en retrait dans Koh-Lanta.

Avant de quitter le conseil, David a lancé une dernière pique : « Je pars la tête haute, pas comme certains venus pour l’appât du gain. » Une déclaration qui visait clairement Amri et Meïssa. « Ils sont prêts à tout pour gagner, » conclut-il.

David quitte Koh-Lanta avec la tête haute, fidèle à ses valeurs et à son intégrité. Une aventure qui, malgré les déceptions, restera gravée dans sa mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *