24 mai 2024

« J’ai eu des implants dans les yeux » : Hélène Segara évoque les circonstances difficiles de sa lutte face à une maladie oculaire

C’est une lutte silencieuse et acharnée que mène Hélène Ségara, une guerrière du quotidien dont le courage force l’admiration. Ce dimanche 05 mai 2024 dans l’émission « Sept à Huit » sur TF1, la chanteuse à partagé un moment d’une intensité rare, un témoignage bouleversant sur sa bataille contre une maladie oculaire grave et incurable.

Une révélation poignante

Depuis ce jour d’avril 2013 où tout a basculé, Hélène Ségara n’a cessé de se battre. La maladie, une névrite optique, s’est imposée dans sa vie sans crier gare, lui volant peu à peu la lumière. « Je rentrais de Russie quand un rideau s’est abattu devant mes yeux. À partir de là, tout s’est enchaîné. J’ai eu des implants dans les yeux. J’ai eu au total une vingtaine d’interventions », confie-t-elle avec émotion. Ce fut le début d’un long périple médical, ponctué d’interventions douloureuses et d’incertitudes. Vingt opérations plus tard, la chanteuse a perdu l’usage d’un œil, mais pas sa détermination.

découvrez aussi :   DALS: Caroline Margeridon brise le silence face à Inès Reg - Les détails chocs!

En 2022, beaucoup de personnes ont commenté son apparence à cause des changements physiques causés pour la plus part par les fortes doses de cortisones qui lui étaient administrées : « Ce n’était pas des petites doses (…) C’était 1000 milligrammes. Donc forcément, j’arrivais dans un état normal, je sortais, j’étais un pop-corn. » La chanteuse révèle aussi avoir été victime de « harcèlement » : « Et sur les réseaux, les gens sont d’une violence… C’est pour ça aussi qu’à un moment je suis partie à l’étranger car je ne voulais pas être suivie, harcelée. Parce que j’étais suivie jusqu’aux portes de l’hôpital ».

Une force inébranlable face à la maladie

Face à l’adversité, Hélène Ségara ne se laisse pas abattre. Elle refuse de se voir comme une victime et affiche une attitude résolument positive. « Rien n’est acquis dans la vie. La vie est un combat qui en vaut la peine », déclare-t-elle, prouvant que sa force de caractère est intacte. Les traitements à base de cortisone, nécessaires mais aux effets secondaires difficiles, ont entraîné des prises de poids et des réactions parfois cruelles de la part du public et de son entourage professionnel. Pourtant, elle reste résiliente, trouvant en elle-même une force insoupçonnée pour surmonter ces épreuves : « C’est la leçon de ce qu’il m’arrive (…) (je veux) profiter de chaque instant, aimer beaucoup, manger des choses délicieuses, cuisiner pour ceux que j’aime. Je veux tout voir, tout regarder tant que je peux. »

découvrez aussi :   DALS : Inès pense que Natasha St-Pier à alimenté la polémique pour remporter la finale

crédit photo : capture d’écran TF1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *