24 février 2024

« C’est ultra-violent » : Faustine Bollaert s’exprime sur une remarque cinglante faite par Jean-Pierre Elkabbach à ses débuts

Faustine Bollaert, journaliste et animatrice, révèle avoir subi des remarques très dures. Notamment de la part de Jean-Pierre Elkabbach qui lui aurait donné sa chance pour un son poste sur Europe 1.

L’ascension d’une étoile

Des débuts hésitants en télévision à son rôle de chroniqueuse sur Europe 1, Faustine Bollaert n’a pas eu de parcours tout tracé. Comme elle l’a confié dans l’émission « Quelle époque », ses premières années furent marquées par une critique cinglante de Jean-Pierre Elkabbach, alors figure de proue de la station. Une phrase, brutale et sincère, prononcée par ce dernier avait particulièrement marqué Faustine: « Vous êtes un diamant brut… avec plein de merdes autour ; et mon travail, ça va être de nettoyer ces merdes ». Bien que choquée à l’époque, elle reconnaît aujourd’hui que cette période conflictuelle a été un tremplin décisif pour la suite de sa carrière « Évidemment, c’est ultra-violent (…) on était un peu impressionnés, de la part d’un monstre comme ça… Et en même temps, il m’a donné ma chance, il m’a mise derrière un micro”.

découvrez aussi :   "Je me suis sentie conne" Léa Salamé s'exprime sur un dérapage d'une de ses interviews

Un diamant brut parmi les ombres

L’image qui était donnée de l’animatrice préférée des Français en ces débuts peut sembler aujourd’hui inconcevable. Accusée d’être « un diamant entouré de merdes », elle a su prouver la persévérance dont un diamant brut a besoin pour se polir et briller de mille feux. Malgré une certaine gratitude pour le rôle d’Elkabbach dans son ascension, elle reste perplexe quant à l’utilisation de termes aussi durs, qui pourtant n’ont pas entamé sa détermination.

En passant de ces épisodes de sombres présages à une lumière bien méritée, Faustine Bollaert s’est forgée une armure brillante d’expérience et d’authenticité, ce qui la rend inébranlable devant les critiques et la place au zénith de la télévision française. Sa présence derrière le micro ne laissait déjà présager que le meilleur pour l’avenir.

découvrez aussi :   Apolline de Malherbe outrée face aux propos d'Emmanuel Macron : "Ça m'a posé un problème"

crédit photo : capture d’écran « Quelle Époque »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *