24 mai 2024

Audrey Fleurot évoque la fin de HPI et l’impact du rôle de Morgane Alvaro sur sa vie personnelle

La série phénomène HPI s’apprête à faire vibrer à nouveau les cœurs des aficionados du petit écran. La pétillante Audrey Fleurot, qui incarne avec brio la surdouée Morgane Alvaro, revient pour une quatrième saison très attendue. Le jeudi 16 mai, les fans pourront se délecter de nouvelles aventures sur TF1, dans une première partie de soirée qui promet d’être électrisante.

Un succès qui ne se dément pas

Audrey Fleurot, la comédienne de 46 ans, est consciente de l’engouement que suscite son personnage. Avec des audiences frôlant les huit millions de téléspectateurs pour la saison précédente, le succès est indéniable. « Je ne suis pas sûre de retrouver cette intimité. Et en termes de notoriété, j’ai mis tellement de moi en Morgane que ce succès me bouleverse. Si HPI avait été un échec, j’aurais eu du mal à m’en remettre », confie-t-elle avec émotion.

Une série qui touche à son apogée

Alors que la saison 5 est déjà en cours de préparation, Audrey Fleurot se montre lucide sur l’avenir de la série. « Il ne faut pas lasser les téléspectateurs », dit-elle, consciente qu’il ne faut pas « faire la saison de trop ». Elle commence déjà à se préparer à l’idée de dire adieu à Morgane Alvaro, un personnage qui lui a permis de s’exprimer « comme jamais », notamment dans son style vestimentaire : »Avant, quand je choisissais des pièces pour Morgane, j’avais un impératif : il fallait que je ne sois pas capable de les porter dans la vraie vie. Finalement, je me dis pourquoi pas… Sans les boucles d’oreilles et les talons de 12 centimètres, il y a moyen d’en faire quelque chose ». « HPI aura toujours une saveur particulière parce que ce projet m’aura permis de m’exprimer comme jamais. C’est une chance incroyable. Il y a plein d’acteurs qui ont des carrières formidables mais qui n’auront jamais cette carte blanche » ajoute-t-elle, reconnaissante de l’opportunité qui lui a été offerte.

découvrez aussi :   TPMP: Bernard Montiel dévoile des détails sur le dîner entre Brigitte Macron et Aya Nakamura

Audrey Fleurot envisage déjà la suite après HPI. Elle n’exclut pas l’idée de revenir avec un format différent, peut-être même au cinéma: « Quand la série sera finie, il n’est pas exclu que l’on revienne de temps en temps avec un format de 90 minutes, ou peut-être au cinéma. Honnêtement, je n’en sais rien » admet-elle, tout en continuant de chercher des tenues originales pour son personnage, comme des tee-shirts léopards qu’elle imagine déjà porter à l’écran.

Une actrice engagée et courageuse

Dans ses récentes interviews, Audrey Fleurot se confie sur son parcours et les difficultés rencontrées, notamment lorsqu’elle parle de son physique durant son enfance. Elle révèle également avoir été victime d’abus de pouvoir et de remises en question de son professionnalisme, des expériences douloureuses qu’elle partage aujourd’hui avec courage. Elle s’inscrit ainsi dans le mouvement de libération de la parole des femmes, à l’image de Judith Godrèche et du #MeToo.

découvrez aussi :   Anne-Elisabeth Lemoine : l'animatrice fait un malaise en plein direct

La série HPI et son interprète Audrey Fleurot continuent de captiver le public, tout en abordant des sujets profonds et personnels. Le rendez-vous est pris pour le 16 mai, pour une saison qui s’annonce riche en émotions et en rebondissements.

crédit photo : capture d’écran France 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *