24 mai 2024

Anne-Elisabeth Lemoine : l’animatrice fait un malaise en plein direct

Le lundi 22 avril 2024 lors du dernier épisode de « C à vous » sur France 5, alors que le programme en direct accueillait un invité de marque qui n’est autre que  le gouverneur de la Banque de France, une péripétie a ajouté une touche de drame inattendue au plateau.

Un départ précipité

L’ambiance était studieuse alors que François Villeroy de Galhau répondait avec expertise aux questions pertinentes d’Anne-Élisabeth Lemoine. Soudain, l’inimaginable s’est produit : la cheffe de bande du plateau a dû quitter précipitamment son siège. Un coup de théâtre qui a laissé les téléspectateurs aussi interloqués que curieux. La présentatrice de renom a disparu des écrans pendant à peu près une dizaine de minutes.

Un interlude assuré

Mais comme une symphonie bien orchestrée, le reste de l’équipe de « C à vous » n’a pas manqué une mesure. Patrick Cohen, journaliste aguerri, a pris les rênes de l’interview avec brio, épaulé par les autres journalistes et chroniqueurs, qui ont su maintenir le cap de l’émission face à cette situation inattendue.

découvrez aussi :   Michel Drucker évoque le rôle très important de sa compagne de longue date, Dany Saval, dans sa carrière

Un retour triomphant

À 19h35, tel un phénix renaissant de ses cendres, Anne-Élisabeth Lemoine a réapparu sur le plateau, s’excusant auprès de son interlocuteur : « Je vous prie de m’excuser Monsieur le Gouverneur, j’ai eu un petit coup de chaud. Mais je me suis requinquée en coulisse. Et je ne suis pas la seule apparemment… » Cette réplique allusive a parfaitement enchaîné sur la chronique de Lorrain Sénéchal qui, par un heureux hasard, abordait les records de chaleur et le cas d’une présentatrice indienne victime d’un malaise en direct. « Vous voyez comme on fait bien les choses dans le 5 sur 5, on a tout de suite un rebond dans l’actualité », a-t-il commenté, illustrant l’incroyable capacité de réaction de l’équipe.

crédit photo : capture d’écran France 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *