13 juin 2024

Anne-Elisabeth Lemoine terrifiée par Bertrand Chameroy dans « C à Vous » : découvrez pourquoi

Le plateau de C à vous, délocalisé à Cannes pour le Festival, a été le théâtre d’une scène digne des plus grands films d’action ce mardi 21 mai. Anne-Élisabeth Lemoine, l’animatrice phare de l’émission, a vécu une frayeur mémorable à cause de l’entrée fracassante de son chroniqueur, Bertrand Chameroy.

Bertrand Chameroy, connu pour ses interventions pleines d’humour et de surprises, a cette fois-ci dépassé les attentes. Lunettes de soleil sur le nez, il a fait une entrée en star pour son habituel ABC de l’actualité. Mais ce qui devait être une simple chronique a rapidement pris une tournure inattendue. Un homme, visiblement décidé à prendre la place de Chameroy, a surgi de nulle part, déclenchant une véritable bagarre. « Mais ça va pas la tête ! » a crié Anne-Élisabeth Lemoine, visiblement choquée par la scène qui se déroulait sous ses yeux.

Une bagarre digne d’hollywood

La confrontation entre Bertrand Chameroy et son agresseur a pris des allures de film hollywoodien. Pensant avoir maîtrisé son adversaire, Chameroy est retourné sur le plateau, seulement pour être attaqué à nouveau, cette fois-ci avec une bouteille. Le choc a été tel qu’Anne-Élisabeth Lemoine a poussé un cri d’effroi. « Mais qu’est-ce que c’est que ce délire ? » s’est-elle exclamée, entre surprise et sidération.

« C’est un sport olympique, l’humour »

Malgré la peur bien réelle de l’animatrice, l’incident s’est avéré être une mise en scène orchestrée par Chameroy et un cascadeur. « C’est un sport olympique l’humour », a commenté Anne-Élisabeth Lemoine, tentant de reprendre ses esprits. Bonne joueuse, elle a fait applaudir Bertrand Chameroy et son complice, tout en feignant l’inquiétude : « Mais, c’était du verre cette histoire ? Moi, j’ai eu peur ». Chameroy, toujours avec son humour caractéristique, a répondu : « Mais bien-sûr que c’était du verre, je suis en sang Babeth », avant de rassurer tout le monde en précisant qu’il y avait « peut-être [eu] un trucage ».

Cette séquence restera sans doute gravée dans les mémoires des téléspectateurs de C à vous. Anne-Élisabeth Lemoine, malgré la frayeur, a su montrer son professionnalisme et son sens de l’humour. Quant à Bertrand Chameroy, il a une fois de plus prouvé qu’il n’a pas peur de repousser les limites pour divertir le public. Une chose est sûre, cette soirée à Cannes ne sera pas oubliée de sitôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *