20 avril 2024

Apolline de Malherbe clash violemment le compagnon de Léa Salamé !

L’ambiance électrique des plateaux télé est souvent le théâtre d’échanges houleux et passionnés, et la matinale de BFMTV n’échapppape pas à la règle. Lors de la dernière entrevue entre le politique Raphaël Glucksmann et la journaliste Apolline de Malherbe, les étincelles ont fusé.

Duel sur le plateau

Le rendez-vous politique de la matinale s’est transformé en véritable match de boxe verbale. Interrogé par la journaliste sur un sujet épineux, l’intégration de l’Ukraine au sein de l’Union Européenne, Raphaël Glucksmann a dû se frayer un chemin à travers les questions pointues. “« Je suis pour, mais une fois qu’elle respectera les mêmes normes que les pays membres de l’Union européenne.«  Une contradiction qui a immédiatement interpellé la journaliste, lui faisant remarquer.Le compagnon de Léa Salamé a alors répliqué. « L’Europe, à la fin de l’année 2024, va se retrouver seule pour gérer cette guerre, parce que Donald Trump sera président des États-Unis »,  haussant le ton. “Pas la peine de s’énerver », l’a alors recadré Apolline de Malherbe, avant de recentrer la discussion.

découvrez aussi :   Votre programme TV du jeudi 22 février

La tension monte

La guerre en Europe, sujet incontournable, s’est invitée dans le débat, Glucksmann évoquant un possible isolement européen face au conflit en 2024. La tension est montée d’un cran lorsque le ton de l’eurodéputé s’est enflammé, auquel la journaliste a réagi par un cinglant : “Pas la peine de s’énerver”. La question finale d’Apolline de Malherbe, “Mais c’est pas pour ça que vous vous battez Raphaël Glucksmann ? Pour l’Europe ?” a semblé apaiser les esprits, permettant à l’interview de reprendre sur un ton plus sereins.

1 Comment

  • Quignon

    Quand serons nous débarrassé de cette famille Gluksmann ces blablateurs qui s’écoutent parler et non jamais généré un euro de plus-value pour le pays.Ce sont de surcroit de fameux va t-en guerre ces zozos qui n’ont jamais eu une arme de guerre dans les mains .Lui et G. Enthoven son compère de la communauté organisée, qui ouvrent tant leurs grandes gueules pour aller guerroyer en Ukraine;qu’ils y aillent montrer leur courage et leur détermination plutôt que de pérorer sur les plateaux.Je ne crois pas que ces mignons soient prêts à sauter le pas !Ils pourraient se faire bobo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *