23 février 2024

Sophie Marceau attaque Gérard Larcher « Tant qu’il y aura des hommes comme vous, nous serons toutes en danger »

Sophie Marceau, étoile du cinéma français, se retrouve au cœur d’une tempête suite à ses récentes déclarations sur l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution, dans lesquelles elle prend pour cible le président LR du Sénat Gérard Larcher.

Une prise de position qui fait des vagues

La célèbre comédienne ne reste pas muette face à l’évolution sociale et législative concernant le droit des femmes. Dans un élan de passion, elle cible Gérard Larcher, avec une formule sans équivoque « Bien sûr que l’IVG est menacée ! Comme le sort des femmes qui ne peuvent y avoir recours et que vous mettez en danger de mort » « Tant qu’il y aura des hommes comme vous, nous serons toutes en danger ». Pour Sophie Marceau, le président LR du Sénat représente le « patriarcat dans toute sa splendeur : suffisant, rétrograde et hypocrite ». Ces mots suscitent émoi et soutiens, mais entraînent également des clapotis de réprobation.

découvrez aussi :   Jade Hallyday en couple ? Cette photo qui fait exploser le web

S’exprimant sur Europe 1 dans l’émission de Pascal Praud, une auditrice septuagénaire s’élève contre la violence qu’elle perçoit dans le discours de Sophie Marceau. « Cette loi étant actée, c’est une garantie. L’avortement est garanti par la loi », affirme-t-elle, questionnant la pertinence d’une constitutionnalisation de ce droit.

Entre symbole et pragmatisme

Le débat ne se cantonne pas à la nécessité légale, il touche le cœur même des valeurs sociétales. Pascal Praud lui-même entre dans l’arène pour nuancer le combat de Marceau par la symbolique qu’il représente, rappelant ainsi la charge émotionnelle qui infringe tout débat sur un tel sujet.

Cependant, l’auditrice ne décolère pas et attaque l’actrice de démago, insinuant que ses propos pourraient servir à rallier ses fans sous la bannière du féminisme.

découvrez aussi :   Jade Hallyday en couple ? Cette photo qui fait exploser le web

La polémique en tweets

La polémique s’amplifie lorsque les réseaux sociaux s’emparent de l’affaire. Un tweet relayé par la page officielle d’Europe 1 capture cet échange houleux, alimentant le feuilleton médiatique d’un sujet déjà inflammable.

Cette division de l’opinion publique sur la question des droits des femmes révèle une fracture plus profonde et questionne : où se situe la ligne entre l’expression de la conviction personnelle et l’appel à l’action collective?

Les déclarations de Sophie Marceau ne sont que l’étincelle révélatrice d’un débat continue qui brûle dans le cœur de la société française, reste à voir comment cette confrontation d’idées façonnera l’avenir des droits des femmes dans le pays.

crédit photo : capture d’écran Canal +

1 Comment

  • Nana

    Sophie Marceau a raison car l’archer c’est l’image même du patriarcat dominateur comme tous ces hommes qui votent des lois qui servent les hommes et asservissent les femmes ! Inscrire lavortement dans la constitution est un vrai acte de liberté pour les femmes et les protègera de l arrivée au pouvoir de partis extrémistes qui n’en auront que faire des femmes !!! Il faut arrêter de mettre au pouvoir des hommes qui veulent des femmes soumises qui servent leur désir et la ferme en bonne esclave !
    Voter la loi est indispensable après chacune en dispose comme elle l entend mais au moins elle a le mérite d’exister !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *