24 juin 2024

Pascal Praud ciblé par le « Quotidien » : sa réaction cinglante

Dans un univers médiatique où le commentaire et le débat font rage, Pascal Praud, lors de son émission « L’Heure des Pros » sur CNEWS, s’est récemment retrouvé au cœur d’une polémique suite à ses propos sur une affaire qui a secoué le pays. Entre critique acérée et défense acharnée, explorons comment les tensions entre journalistes et polémistes reflètent une lutte de narration parmi l’arène des médias.

Les tensions sur le plateau de CNEWS

L’air était électrique sur le plateau de « L’Heure des Pros » ce mercredi 6 décembre, lorsque Pascal Praud a décidé de répliquer aux critiques lancées par certains de ses confrères. Le contexte : son traitement de l’affaire tragique de Crépol a suscité de vives réactions, notamment de la part de Thomas Legrand, chroniqueur pour Libération. Legrand n’a pas mâché ses mots, dépeignant CNEWS comme une « chaîne sans journaliste, sans reportage », et réduisant ses contenus aux « polémistes polarisateurs ». Une assertion que Praud se devait de rebattre, avec l’intensité coutumière du plateau de CNEWS.

découvrez aussi :   Eric Zemmour : dans le viseur de la CEDH suite à des propos "intolérables" sur CNews

La riposte de Pascal Praud

Face à la volée de bois vert, Praud s’est voulu factuel et direct dans sa riposte. En réponse à Legrand, il a souligné les limitations journalistiques imposées par le silence des autorités sur l’affaire Crépol, justifiant ainsi son approche de l’événement. Mais les attaques viennent d’autres flancs aussi, avec le programme rival « Quotidien » et son chroniqueur Julien Bellver rajoutant à la pression. Bellver a, à son tour, ciblé Praud et sa chaîne dans son traitement de cette affaire, suscitant l’indignation de l’animateur qui réfute fermement ces accusations, estimant être la cible quotidienne d’attaques infondées.

Éloge et critique dans le monde de l’info-tainment

Alors que les altercations médiatiques entre journalistes et polémistes définissent souvent le climat de l’actualité contemporaine, des émissions comme « L’Heure des Pros » s’inscrivent dans une dynamique de débat qui ne manque jamais de faire des étincelles. Entre ceux qui défendent la libre parole, parfois conflictuelle, et ceux qui appellent à un journalisme plus sobres et factuel, la question de l’orientation et du rôle des médias dans la société reste plus pertinente que jamais.

découvrez aussi :   Eric Zemmour : dans le viseur de la CEDH suite à des propos "intolérables" sur CNews

crédit photo : capture d’écran Cnews

4 Comments

  • salies64

    Dynamique de débat ? L’heure des Pros n’a pas grand chose à envier aux journaux télévisés russes ou nord-coréens pour le niveau du débat. Que Praud assume d’être la voix de ceux que l’extrémisme et la xénophobie tentent. Avec l’argent des abonnés Canal Plus Bolloré finance ses médias populistes. C’est un peu du détournement de fonds.

  • Michel LG

    Bonsoir
    Ça me fait marrer ,que serait libe sans subvention(s).Plus personne ne lit libération.
    Média à ranger dans les oubliettes creusées par l’humanité.
    Ouvrez les yeux

  • tardivo

    Les politiques tout comme les journalistes sont dans le dénie et n’assument plus leur job.
    J’ai découvert CNews qui parle de ce que les autres essaient de nous cacher par idéologie macabre.
    Je comprends que cela les dérange fortement, d’ou les critiques incessantes.
    Comme le chantait Guy Béart :  » Le poète a dit la vérité, il doit être exécuté ».

  • Marc

    Cnews un tissus de mensonges et d interpretations à sens unique et inique Que font Marc Menant et le Monsieur aux lunettes bleues systématiquement rediculise sauvez vous de ce cloaque …???
    La critique systématique de France Inter commence à me refaire apprecier Radio Macron …..🙄🤔

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *