24 juin 2024

Lucie Lucas accuse Victoria Abril de soutien à Gerard Depardieu: « Parlons de tes agressions! »

La sphère showbiz est sous le choc après des révélations inattendues de Lucie Lucas, véritable coup de tonnerre dans un ciel jusqu’ici serein. L’actrice, connue pour son rôle emblématique dans la série « Clem », a lâché une bombe médiatique qui a ébranlé l’industrie.

Ces soutiens qui dérangent

Dans le contexte clivant entourant le comédien Gérard Depardieu, des personnalités ont choisi de prendre publiquement sa défense, s’exposant ainsi aux réactions souvent virulentes du public et de leurs pairs. Parmi ces soutiens figurent des noms aussi prestigieux que Nathalie Baye et Victoria Abril.

La réaction de Lucie Lucas ne s’est pas fait attendre, particulièrement lorsqu’elle a découvert que Victoria Abril avait apposé sa signature sur une tribune favorable à Depardieu. Sur les réseaux sociaux, Lucas n’a pas mâché ses mots, se dressant avec force contre ce qu’elle considère comme une « honte » et invitant les figures incriminées à quitter la scène publique. « Combien de comportements inadmissibles ai-je tu ? J’ai beaucoup à dire sur certaines personnes de cette liste délicieuse de co-signataires… avec TOUT ce que les jeunes générations de comédiens ont de dossiers sur vous, j’espère que vous êtes prêts pour la retraite parce que ne vous protégera plus ! Hein Victoria… tu veux qu’on parle de tes nombreuses agressions y compris sexuelles envers tes partenaires ? À y réfléchir, je ne suis pas surprise que tu aies signé ce torchon… tu flippes toi aussi et à y réfléchir tu as bien raison. Ça suffit le délire », a-t-elle martelé.

Révélations en cascade

Lucas est allée loin, alléguant des comportements déplacés de la part de certains signataires de la tribune, y compris des « agressions sexuelles » effectuées par Abril elle-même. Ces déclarations, qui restent encore à être approfondies ou confirmées, promettent de faire l’effet d’une secousse sismique dans l’univers déjà fragile des célébrités.

Crédit photo : capture d’écran Clem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *