20 avril 2024

Line Renaud raconte la gifle de Loulou Gasté qui lui a presque « dévisser la tête »

Dans les coulisses d’une passion tumultueuse, la légendaire Line Renaud dévoile, dans les pages sincères de son livre « Merci la vie ! », des aspects plus sombres de son histoire d’amour avec le compositeur Loulou Gasté, son époux durant près de la moitié d’un siècle. Au-delà des lumières de la scène et des notes de musique qui les unissaient, la chanteuse et actrice se remémore un chapitre particulièrement douloureux de leur relation.

Un couple emblématique face à l’adversité

Connu pour avoir bercé l’époque avec ses tubes, le duo Renaud-Gasté est le symbole d’un amour à l’épreuve du temps. Cependant, Line Renaud révèle un souvenir marquant de leur vie de couple, une ombre au tableau de cette union célébrée.

D’un geste, une tumultueuse vérité

Lors de leur premier voyage à Aix-les-Bains en 1946, Line Renaud, alors âgée de 18 ans, découvrait un univers de sentiments nouveaux. Une spontanéité qui l’a poussée à accepter une danse avec Georges Ulmer, déclenchant l’ire de Loulou Gasté. Jaloux, il interdit à Renaud de le rejoindre sur la piste. Elle lui désobéit, défiant son autorité, et cela lui coûte un retour brutal : une gifle qui aurait pu lui « dévisser la tête » d’après elle.

découvrez aussi :   Choc : Le journaliste Yves Thréard qualifie Rachida Dati de "petite beurette"

Pardon et engagement

Le récit confie que cette violence n’a jamais eu de suite. Loulou, implorant son pardon, jura qu’il ne l’avait jamais frappée auparavant et ne réitérerait jamais cet acte. Line Renaud, malgré l’ombre de ce geste, choisit de croire en ses mots et de rester à ses côtés.. « Je sais pertinemment que les hommes violents martèlent tous que c’est la première et dernière fois, pourtant je l’ai cru et je suis restée »

Féministe convaincue, Line Renaud a toujours privilégié l’approche douce plutôt que radicale, et cela se reflète dans sa méthode de résolution des conflits. Elle prône une vision de complémentarité plutôt que de conflit entre les genres, un écho de sa propre histoire d’amour.

Un héritage de résilience

Renaud et Gasté partagèrent ensuite une vie emplie d’amour jusqu’au décès de Loulou en 1995. La Jonchère, demeure témoin privilégiée de leur histoire, symbolisera l’amour inébranlable et le combat pour les causes qui leur étaient chères. C’est également l’endroit que Line Renaud a choisi pour conclure sa propre histoire, conformément à son dernier souhait.

découvrez aussi :   Jean Reno en larmes : Sa révélation bouleversante sur sa mère partie trop tôt

Cette révélation de Line Renaud, partagée avec une candeur étonnante, ne manquera pas de susciter l’admiration et le respect pour sa force de caractère et son parcours exceptionnel, continuant ainsi à inspirer les générations actuelles et futures.

crédit photo : capture d’écran TF1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *