25 juillet 2024

Guillaume Canet : l’échec d’un de ses films lui a été bénéfique !

Guillaume Canet, la star française du grand écran, a su captiver l’attention non seulement par ses talents d’acteur et de réalisateur, mais aussi par sa capacité à transformer les revers en leçons personnelles précieuses. Cette semaine, à quelques jours de la sortie de son film « Hors-saison », il s’est confié sur un échec qui lui a pourtant été bénéfique.

Des échecs cinématographiques aux révélations libératrices

Les chiffres au box-office ne sont pas toujours le reflet du voyage personnel d’un artiste. Le cinéaste l’a révélé lors d’une récente entrevue télévisée : son film « Lui », malgré une faible performance commerciale, a été une source de bien-être et de catharsis.

L’expérience de l’écriture et de la réalisation de « Lui » a eu un effet thérapeutique, lui permettant d’explorer et d’exprimer des aspects plus sombres de son être. Guillaume Canet a admis avoir été habité par un « double » tourmenté, une pression constante qui le tirait vers le bas. Son œuvre cinématographique est devenue un moyen d’exorciser ce « connard » intérieur, une étape nécessaire selon ses dires pour avancer.

« C’est un film dans lequel j’ai exprimé des choses très personnelles. Pas sur ma vie amoureuse ou autres, mais sur ce double, ce connard dont je parle. Ce visage double, qui m’a habité pendant très longtemps. Ce côté sombre, chez moi, qui me tirait tout le temps vers le bas. Et j’ai l’impression que le film m’a fait du bien. Il n’a pas fait beaucoup d’entrées, mais ça m’a fait beaucoup de bien d’exprimer tout ça. »

« C’était très chelou parce que j’ai ouvert mon ordi un matin, et j’ai marqué ‘Lui’, trois lettres. j’ai écrit le scénario en trois semaines. Et je l’ai tourné en quatre. Ça a été une fulgurance totale. Au départ, je ne savais pas si ça allait être une pièce de théâtre, ou un film. L’objet en lui-même est assez étrange, mais ça m’a fait beaucoup de bien »

Un acteur sans filtre : entre style et vie privée

En refusant de se cantonner à un rôle figé, Canet casse aussi les stéréotypes sur la mode et la célébrité. Loin de l’image soignée que pourrait lui imposer son statut, il raconte avec humour comment son fils critique son style vestimentaire décontracté.

Quant à sa vie de couple avec Marion Cotillard, Canet aborde cet aspect de son existence avec une franchise rare. Il explique que les questions sur leur relation ne le dérangent pas, reconnaissant l’importance de cette dernière comme mère de ses deux enfants et comme partenaire de vie.

Il reste à voir comment son dernier film « Hors-saison » sera reçu par le public et la critique, mais une chose est certaine : Guillaume Canet continue de tracer son chemin dans le paysage cinématographique français avec audace et sincérité.

Crédit photo : capture d’écran Guillaume Canet à RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *