24 février 2024

G.Depardieu accusé de viol par une célèbre journaliste !

Plongée au cœur d’une tourmente judiciaire, l’icône du cinéma français, Gérard Depardieu, fait face à de graves accusations portées par une journaliste espagnole. Une affaire qui rajoute une couche de controverse à son dossier déjà lourd.

Au cœur du scandale

Ce qui semble être un rebondissement de plus dans l’affaire Depardieu, ce mardi 19 décembre, vient alourdir le portrait déjà terni de l’acteur. Accusé par Ruth Baza, journaliste et écrivaine, d’actes datant de plus de trente ans, l’acteur fait face à une nouvelle allégation de viol. Elle aurait eu lieu dans les locaux de l’ancienne société de production Roissy Films, lorsqu’elle n’était âgée que de 23 ans.

Le silence rompu après plus de vingt ans par la journaliste espagnole fait suite à l’enquête réalisée par Médiapart et semble allumer une nouvelle mèche dans l’affaire Depardieu. Elle décrit une « intrusion sans aucun consentement », un souvenir qui demeure vif malgré les années écoulées. Malgré la prescription des faits en France, Ruth Baza garde espoir que sa prise de parole puisse aider d’autres victimes potentielles.

Soutiens inébranlables

Au milieu de cette tempête médiatique et judiciaire, Depardieu continue de recevoir le soutien de nombreuses personnalités du cinéma français. Depuis la mise en examen suite à la plainte de Charlotte Arnould en août 2020, les avis sont partagés. Certains le défendent en évoquant son caractère et sa personnalité unique, tandis que d’autres voix s’élèvent pour renforcer les témoignages accusateurs.

Une issue judiciaire incertaine

Les suites de cette affaire sont encore nébuleuses. Malgré les diverses accusations, Gérard Depardieu reste présumé innocent tant que la justice n’a pas rendu son verdict définitif. Le public, lui, est spectateur d’un feuilleton judiciaire qui met en lumière une problématique bien plus large touchant le monde du spectacle et au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *