20 avril 2024

Booder révèle la phrase lugubre prononcée par le docteur à sa naissance

Imaginez un instant, naître avec une destinée déjà tracée par les mots durs d’un médecin. C’est le récit émouvant que Booder, l’humoriste au grand cœur, a partagé lors de son passage ce mercredi 28 février 2024 dans l’émission Quotidien sur TMC. Une histoire qui vous touchera profondément et vous rappellera la force de l’espoir et de la détermination.

Un début de vie marqué par le doute

Booder, né Mohammed Benyamna, n’a pas eu un début de vie facile. Dès sa naissance au Maroc, puis son arrivée à l’hôpital Necker à Paris, il a dû faire face à des défis qui auraient pu décourager le plus optimiste d’entre nous. “Je suis arrivé à l’hôpital Necker. J’ai été soigné pendant six ans. J’ai rencontré des clowns à ce moment-là, j’ai rencontré les médecins et les infirmières qui étaient des gens exceptionnels » déclare-t-il. Mais c’est sans compter sur la résilience et la force de caractère de cet homme. Face à Yann Barthès, il révèle une phrase qui a marqué son existence : « Le docteur du village, qui était aussi plombier, électricien… il a dit à ma mère : ‘Il ne passera pas l’hiver’ ». Une prédiction glaçante qui, loin de sceller son destin, a allumé en lui une flamme indomptable.

La rage de vivre et de faire rire

Contre toute attente, Booder a non seulement survécu mais s’est également épanoui, transformant les épreuves en tremplin pour sa future carrière. Cet épisode de sa vie, loin de l’abattre, lui a donné la « rage d’aller de l’avant », une rage qui l’a conduit sur les scènes de France pour partager son humour unique. Aujourd’hui, en tournée avec son one-man-show Booder is back, il incarne la preuve vivante que rien n’est insurmontable.

crédit photo : capture d’écran Quotidien TMC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *