23 février 2024

Attention ! L’étrange hobby d’enfance de Laurent Lafitte frôle l’horreur

Le monde du cinéma, c’est aussi celui des confidences improbables qui révèlent les facettes les plus inattendues de nos acteurs préférés. Laurent Lafitte, connu pour ses rôles intenses et son humour pétillant, a surpris son public en partageant l’un de ses passe-temps d’enfance pour le moins atypique. À l’occasion de la sortie de son dernier film, Lafitte nous plonge dans les curiosités de ses jeunes années et il semble que l’acteur n’ait jamais été du genre à craindre les sujets sensibles.

Quand dissection rime avec passion

Invité sur le plateau de l’émission « En aparté », alors qu’il fait la promotion du film « Le Molière imaginaire », Laurent Lafitte nous ouvre les portes de son univers d’enfant, où la médecine légale tenait une place de choix. « Ça me fascinait pas mal. J’aimais bien la dissection. J’avais disséqué un œil de bœuf en cours et j’avais trouvé ça fascinant donc je voulais continuer, » raconte l’acteur. Laurent Lafitte révèle avoir même installé un laboratoire improvisé dans une chambre à la campagne pour poursuivre ses expériences.

Ses explications détaillées éveillent une intrigue singulière chez son auditoire, mettant en lumière un loisir peu commun qui pourrait faire frissonner plus d’un : « J’allais chez le boucher, j’achetais des animaux que je lui demandais de ne pas vider et je disséquais l’animal, » confie-t-il. De telles révélations donnent l’image d’un enfant déjà très engagé dans ses intérêts, bien que singuliers.

Double jeu entre scène et écran

Non content de surprendre par son passé, Laurent Lafitte s’exprime également sur l’exigence de son emploi du temps, jonglant entre les planches de la Comédie-Française et les tournages cinématographiques. « Chaque année, j’ignore si je vais tenir le rythme. Mais, entre Guermantes avec Christophe Honoré, Dom Juan et Cyrano… J’ai eu des rôles magnifiques à côté desquels je ne pouvais pas passer. Pour l’instant, je suis comblé, » explique-t-il lors d’une interview, illustrant sa volonté de ne pas sacrifier une passion pour l’autre.

Laurent Lafitte, dans une sincérité désarmante, parle de son attachement aux différentes facettes artistiques qu’il pratique, dépeignant une image d’acteur complet et passionné, autant épris de l’instantanéité du théâtre que de la pérennité du cinéma.

Les confessions de l’acteur, tantôt surprenantes, tantôt inspirantes, nous rappellent que derrière chaque artiste se cache un chemin unique et parfois déroutant, qui contribue à façonner les talents que nous applaudissons aujourd’hui.

Crédit photo : capture d’écran. Netflix france

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *