20 avril 2024

« 27 millions d’euros par an »: cette somme que Laurent Fontaine a touchée puis dilapidée depuis TF1

L’itinéraire de Laurent Fontaine est digne des montagnes russes émotionnelles, rythmé par le succès et l’adversité. Jadis homme de l’ombre brillant aux côtés de Pascal Bataille, Laurent Fontaine a su marquer le paysage audiovisuel français. Les deux comparses, têtes pensantes de la lucrative et très populaire émission « Y a que la vérité qui compte », avaient fait de leur société de production une véritable poule aux œufs d’or. Des revenus phénoménaux, estimés à 27 millions d’euros annuels, leur assuraient une position de choix dans l’univers impitoyable du PAF.

Du zénith au nadir

Cependant, chaque empire trouve un jour son déclin. L’affaire Mac Lesggy, l’animateur d’E=M6, fut l’amorce d’un retournement de fortune qui les surprit. L’espérance d’une collaboration fructueuse tourna court, les laissant désemparés et avec des actifs bien moins reluisants que prévu. Comme si cela ne suffisait pas, Sébastien Cauet, l’un de leurs protégés phares, décida de prendre son envol, les abandonnant pour conclure un accord direct avec TF1. Cette défection marquait le début d’une période sombre pour l’ancien tandem producteur de « La Méthode Cauet » qui ont été obligés de liquider leurs affaires.

découvrez aussi :   Le petit-fils de Serge Gainsbourg se confie au sujet de son grand-père

Une résilience à l’épreuve

Confronté à la nécessité de licencier une centaine d’employés, Laurent Fontaine s’est retrouvé à naviguer dans des eaux bien turbulentes. L’ex-analyste avoue avoir dû se séparer de ses propriétés, y compris d’une résidence en Espagne, pour remettre de l’ordre dans ses finances.  » C’est descendu d’une manière très brutale.a TFHJ Après quelques années de tempête, le retour au calme s’annonce en 2014. Si Fontaine ne se retrouve plus dans la peau d’un homme d’affaires à succès, il affiche une sincère satisfaction de sa nouvelle vie loin des trépidations des studios de production.

Cet épisode a démontré que derrière les paillettes et les caméras, les géants du petit écran peuvent, eux aussi, subir de plein fouet les revers de la célébrité. Laurent Fontaine en est l’illustration éloquente, et son parcours enseigne une leçon de résilience et d’humilité.

découvrez aussi :   Le petit-fils de Serge Gainsbourg se confie au sujet de son grand-père

crédit photo : capture d’écran  TPMP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *