22 février 2024

TPMP : Hugo Manos dénonce un animateur connu et défend Laurent Ruquier

Dans l’arène médiatique du PAF, aucune bagarre n’est aussi savoureuse que celles des ténors du petit écran, où chaque assaut verbale équivaut à un spectacle des plus captivants pour les fervents amateurs de croustillants potins. Lors d’une récente émission effervescente de « Touche Pas à Mon Poste », Cyril Hanouna, figure charismatique et parfois controversée de l’écran, s’est livré à une nouvelle joute verbale ciblant un confrère de toujours : le maître des entretiens nocturnes, Thierry Ardisson.

La querelle grand écran

Pour ceux qui suivent avec assiduité les dynamiques du paysage audiovisuel français, le froid glacial entre Cyril Hanouna, communément surnommé « Baba », et Thierry Ardisson n’est pas une nouveauté. Augmentant la température du plateau, Hanouna n’a pas mâché ses mots à l’égard de son rival, lui recommandant sans détour de quitter l’arène télévisuelle après des commentaires jugés déplacés envers Moundir, l’un des chroniqueurs du show. « Quand tu n’es plus dans le coup, il faut arrêter (…) au lieu de venir parasiter la télé… Ça devient pitoyable, tu fais de la peine à tout le monde, » a lancé le présentateur, faisant écho à des sentiments partagés semble-t-il à l’unisson par ses collègues de plateau.

L’intensité ne s’est pas arrêtée là, car c’est avec un déchaînement de sincérité brûlante que Hugo Manos, complice de Laurent Ruquier et chroniqueur lui-même, s’est livré à des accusations tranchantes à l’encontre d’Ardisson. « Il fait semblant d’être un bon ami quand ça l’arrange, et après il vous met des coups de couteau dans le dos. Pour moi, c’est être une pourriture, » a exposé Manos, tirant à boulets rouges sur celui qu’il décrit comme loin d’être « quelqu’un de bien ».

Déferlante de critiques diffusée en direct

Cette nouvelle édition de TPMP, diffusée ce mercredi, marquera sans doute les esprits par l’intensité des reproches échangés. Les fervents passionnés du microcosme télévisuel n’auront pas manqué de disséquer chacune des paroles échangées, conjecturant sur les futures réponses qui viendront inévitablement jeter de nouveau la lumière sur cette inimitié désormais bien installée. Ardisson, connu pour son sens de la repartie et son style incisif, devra certainement sentir ses oreilles siffler et pourrait préparer un retour dans cette guerre des mots où l’on ne sait jamais réellement qui en ressortira vainqueur.

En attendant, les auditeurs attentifs auront déjà réservé leur siège pour le prochain round, anticipant chaque mouvement dans cet échiquier où les rois du divertissement se livrent à une partie dont le seul juge reste, finalement, le public avide de ces duels de titans.

crédit photo : capture d’écran « TPMP »

1 Comment

  • Cordier

    Le compagnon de Monsieur Ruquier prône le respect … Mais on est bien surpris par son langage !
    Comment peut-il être si grossier dans ses commentaires … Et si odieux …
    On est bien surpris …
    Faut-il être odieux pour s’exprimer sur une personne que l’on n’apprécie guère !
    On est également surpris par le compagnonnage de Monsieur Ruquier que l’on apprécie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *