13 juin 2024

Christine Bravo, souffrante de discopathie à l’obligation de se déplacer en permanence avec ce dispositif médical

Christine Bravo, l’animatrice emblématique, traverse une période difficile. À 68 ans, elle doit faire face à une affection douloureuse qui impacte lourdement son quotidien. Une souffrance quotidienne

Christine Bravo a récemment quitté sa Corse bien-aimée pour se rendre à Paris, non pas pour des vacances ou des obligations professionnelles, mais pour des raisons médicales. Sur Instagram, elle a partagé avec ses abonnés les détails de son combat contre la discopathie. « Depuis six mois, j’avais une discopathie, qu’on traitait pour une hernie discale, et je restais couchée non-stop, avec des antidouleurs. Je suis rentrée à Paris pour voir un chirurgien et j’ai été encore une fois infiltrée dans le disque et on m’a fabriqué une ceinture à corset sur-mesure en ferraille. C’est juste en fer, avec des bourrelets qui dépassent par les trous, parce qu’évidemment j’ai pris 10 kg en ne bougeant plus. J’ai l’impression d’être un rosbif ficelé ! », a-t-elle expliqué. Et d’indiquer ensuite qu’elle en a pour 3 mois à porter ça, « en espérant que ça aille mieux ». », a-t-elle confié.

Pour soulager ses douleurs, Christine Bravo a dû se résoudre à porter un dispositif médical particulier. « On m’a fabriqué une ceinture à corset sur-mesure en ferraille. C’est juste en fer, avec des bourrelets qui dépassent par les trous, parce qu’évidemment j’ai pris 10 kg en ne bougeant plus. J’ai l’impression d’être un rosbif ficelé ! », a-t-elle expliqué avec une pointe d’humour malgré la situation. Elle devra porter cette ceinture pendant trois mois, en espérant que cela améliore son état.

Sonn coup de gueule contre paris

En plus de ses soucis de santé, Christine Bravo n’a pas manqué de critiquer la capitale française. Dans un commentaire sur Instagram, elle a exprimé son exaspération face au bruit et à l’agressivité de Paris. « Merci pour vos adorables messages ! Je viens de regarder ma vidéo, ce qui me traumatise littéralement, c’est le BRUIT DE FOND ! Les sirènes, klaxons ! LA VACHE ! 62 ans parisienne et devinez quoi ? J’avais OUBLIÉ !!! Je m’étais habituée à ce vacarme, à l’agressivité des gens, aux embouteillages. Je ne m’en rendais même pas compte !!! Conditionnée depuis ma naissance à la puanteur, à l’incivilité, à la crasse, au boucan. Les non urbains vont se moquer et ils ont bien raison ! Pourquoi ai-je attendu 65 piges pour me barrer ??? Non c’est pas qu’une histoire de boulot. J’avais la tête dans le guidon. Zéro lucidité. À ma décharge, Paris n’était PAS comme ça avant. AVANT QUAND ? Je dirais moins d’une dizaine d’années. Paris était une ville joyeuse, belle il y a encore 5 ans. Aujourd’hui je ne la reconnais plus. Ça me fait une peine infinie. Je n’idéalise pas la Corse, où je vis désormais. Oui la Corse est belle, mais plein de régions du continent le sont. Oui les Corses sont conviviaux et généreux. Mais plein de continentaux le sont. Je dirais que leur petit truc en plus, c’est leur philosophie de vie. Leur calme inébranlable. Et LA LIBERTÉ dont ils jouissent. Oui en Corse, on ne sent pas de pression, les autorités ne pèsent pas sur le quotidien, personne ne klaxonne, personne ne gueule, le civisme est dans les gènes des familles. T’emmerde personne , personne ne t’emmerde lol. Ça juge pas. Ça tolère. J’expérimente ENFIN l’harmonie. Je vous embrasse. » « , a-t-elle écrit. Elle a également comparé la vie parisienne à celle en Corse, soulignant la tranquillité et le civisme des habitants de l’île.

Malgré la douleur et les contraintes, Christine Bravo reste combative. La discopathie, une affection de la colonne vertébrale qui peut entraîner la dégénérescence des disques intervertébraux, est particulièrement douloureuse. Mais il en faudrait plus pour abattre celle qui a épousé Stéphane Bachot en Corse l’année dernière. « Je vous embrasse », a-t-elle conclu son message, montrant une fois de plus sa résilience et son courage face à l’adversité.

Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et espérons la revoir bientôt en pleine forme.

crédit photo : capture d’écran émission Jordan de Luxe sur C8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *