22 septembre 2023

Pierre Palmade : quel est son quotidien ?

Pierre Palmade : « Des difficultés d’élocution »

C’est une lente reconstruction. Pierre Palmade a de nouveau été hospitalisé, à sa demande, dans un service d’addictologie bordelais le 30 juin dernier. Libéré sous contrôle judiciaire il y a quelques semaines après plusieurs mois en détention provisoire pour l’accident mortel qu’il a provoqué sous emprise de cocaïne, l’humoriste fait peu parler de lui. Pour en savoir plus, nos confrères d’Aujourd’hui en France/Le parisien, sont allés directement dans son quartier à Bordeaux pour enquêter.

Alors que le principal intéressé a refusé de répondre directement aux questions : « S’il vous plaît, n’insistez pas », sa sœur Hélène n’a pas voulu en dire plus non plus : « Je veux la paix ». Nos confrères sont alors allés à la rencontre de patients qui fréquentent le même hôpital : « Il avait des difficultés d’élocution, ça doit être les séquelles de son AVC », a confié l’un d’eux.

Pierre Palmade : « C’est l’ombre de lui-même »

Des déménageurs, croisés à proximité de sa maison, sont aussi peu prolixes :  « Je suis une tombe, je ne vous dirai rien », lâche l’un des professionnels venus de Seine-et-Marne. Les voisins, eux, sont partagés sur la présence de Pierre Palmade qui « reste très discret, mais ne se cache pas » selon une riveraine.

Un patron de café lance : « C’est l’ombre de lui-même. Mais ça ne me fait pas de la peine, faut qu’il paie pour ses conneries », tandis qu’une vendeuse d’huîtres « le soutiendra quoi qu’il ait fait ». Un habitant ajoute : « Moi, si je tombe sur lui, je ferme ma gueule, je suis respectueux ». Pourtant, selon Le parisien, Pierre Palmade serait régulièrement pris à partie dans la rue, et serait même « traité, entre autres insultes, d’assassin ».

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *