4 décembre 2022

Hommage à Plus Belle La Vie : France TV se prend les pieds dans le tapis

Le groupe de télévision France télévisions a voulu rendre hommage à la fin de la diffusion série Plus Belle la Vie mais a commis plusieurs petites bourdes.

Une Scop en cours

Après 18 ans de présence à l’écran et plus de 4500 épisodes diffusés, la série Plus Belle La Vie a tiré sa révérence le vendredi 18 novembre sur France 3, laissant comédiens et techniciens orphelins. Un projet embryonnaire de reprise en Scop (Société de production coopérative) est bien en cours, mais il manque les financements.

Pour finir sur un bel hommage, France télévisions n’a pas hésité à publier sur son compte Twitter un mur avec les noms de tous les acteurs barré d’un grand Merci, avec le sous-titre « Votre talent a fait l’immense succès du feuilleton ». Mais force est de constater que le groupe public s’est un peu pris les pieds dans le tapis.

Le nom de Gérald Amalric est mentionné, il s’agit plutôt de Amalric Gérard, l’interprète de Jean-Baptiste au début de Plus belle la vie. Quant à Yves Régnier, qui est aussi mentionné, une petite erreur s’est glissée dans son nom, car il s’agit de d’Yves Rénier en vrai. Ana Ka est devenue Anna Ka… Si une centaine de stars est remercié sur ce post Twitter, il manque à l’appel Kjel Bennett, visiblement omis de l’affiche.

« Mon client fait l’objet de rumeurs »

Il faut rappeler que le comédien avait été congédié l’été dernier, l’interprète de Bilal aurait été viré pour « comportements inacceptables » par la production.

Ce que ses avocats s’étaient empressé de contredire : « Mon client Kjel Bennett fait l’objet de rumeurs pour de prétendus « comportements inacceptables » avec des sous-entendus implicites lourds de conséquences sur sa réputation. Kjel Bennett conteste avec la plus grande fermeté tout acte commis à l’encontre de quiconque. (…) L’absence de plainte à son encontre suffit de démontrer le manque de fondement de l’intention de nuire ». Un hommage qui aurait mérité un meilleur sort…

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *